Le Deal du moment : -31%
Scie sauteuse sans fil Ryobi – sans batterie ...
Voir le deal
45.55 €

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Burro le Dim 9 Aoû - 13:12

La colère se définit comme une sorte d'agitation nerveuse Mad ,une irritation prononcée, bref un emportement de soi qui se traduit souvent avec une certaine forme d'agressivité. En somme, la patience a ses limites, et on a tous nos propres bornes de patience, où la barrière une fois franchie, c'est une manifestation nerveuse de grande ampleur, et certaines colères peuvent faire très peur. Evil or Very Mad

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Illusion_colere

J'ai d'ailleurs plus de craintes d'une personne calme de nature et qui se met rarement en colère, où la maîtrise de soi est compromise notamment la perte de prise de contrôle de ses émotions. D'autres, plus volcaniques, habitués à ce tempérament, savent souvent mieux gérer ces états de nervosité expressive.

Dans certains pays comme les pays asiatiques, comme la Chine, se mettre en colère peut choquer et s'interprète par un esprit faible. Dans les contrées occidentales, il y a parfois un peu de cela, mais c'est assez courant. Et certains trouvent le moyen de canaliser leur colère en pratiquant par exemple des arts martiaux comme le karaté ou le taï chi chuan.

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Aikido3x3

En psychologie, la colère est analysée selon une émotion dite secondaire à une blessure, un manque (frustration).
Elle peut être une sorte d'affirmation pour la personne et sert au maintien de son
intégrité physique et psychique. D'après Isabelle Filliozat, psychologue et psychothérapeute (livre : L'intelligence du cœur), une colère saine est considérée comme sans
jugement sur autrui. Elle peut être considérée comme une passion et en faisant souffrir celui qui peut l'exprimer.

Je pourrais apporter différentes références philosophiques, mais le sujet se rapport plus à l'univers psychologique et des émotions ainsi qu'aux situations de la vie quotidienne.

Est-ce que vous pouvez distinguer une colère saine et une colère destructrice ? Craignez-vous plus le faux calme de celui qui est plus sanguin de caractère ? Comment percevez-vous et interprétez-vous le fait que certaines personnes soient très colériques ? Quelles sont, selon vos propres mots, les différents cas de colère ?

Certains prétendent qu'en apprenant à mieux gérer ses émotions et la maîtrise de soi, que la colère peut s'éviter. Car elle engendre souvent une rupture dans la communication, voire générer des conflits plus ou moins graves, comme des faits d'agression et violences physiques. Constatez-vous que les colères peuvent être liées aux rythmes de nos sociétés modernes ? Comme une caisse de supermarché qui n'avance pas, quelqu'un qui vous grille la priorité en voiture, une personne pas ponctuelle, des blagues bien lourdes et pas toujours de bon goût, il pleut donc tout va mal, la femme qui s'énerve parce qu'on a oublié le beurre, les enfants très agités voire agressifs, les relations parents-enfants adolescents...

Appréciez-vous les personnes expressives sur le plan de la colère ? Ou au contraire, est-ce quelque chose qui peut vous choquer ? Ne pas se mettre en colère peut-il être un signe de soumission ou au contraire l'admiration d'une telle maîtrise de soi. Est-ce que quelqu'un qui se met en colère pour chercher à avoir raison sur l'autre est pertinent ? Ou au contraire, ne pas reconnaitre ses torts ?

Savez-vous distinguer : être en colère et être énervé ?

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? La_colere_de_sego_t

Enfin, se mettre en colère peut-il être bon de temps en temps pour se booster ou mettre les choses au point, donc d'en tirer les bénéfices souhaités ?

Voilà, à vous de débattre, et j'espère que je ne vous ai pas mis en colère... Very Happy
Burro
Burro

Nombre de messages : 322
Localisation : France (Est)
Humeur : agréable et grognante
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Dim 9 Aoû - 13:27

Comme vous, je ne crains pas la colère des colériques, mais bien celle des calmes, qui, s'ils se déchaînent, peuvent s'avérer dangereux.
Je ne sais pas s'il est sain de se mettre en colère parfois, mais un bon coup de gueule de temps à autre, soulage.
Je me mets souvent en colère contre moî-même, tellement je peux être con par moment. Dans ce cas, je m'insulte et m'interdit de me répondre. confused
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Mono le Dim 9 Aoû - 17:50

grumpythedwarf a écrit:Je me mets souvent en colère contre moî-même, tellement je peux être con par moment. Dans ce cas, je m'insulte et m'interdit de me répondre. confused
Very Happy bienvenu au club!
J'adorerais me mettre en colère plus souvent Twisted Evil , je suis sûre que je dormirais mieux...
Mono
Mono

Nombre de messages : 773
Localisation : Lost in Translation
Humeur : Vitrée
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty La colère un court circuit utile mobilisateur d'énergie

Message par le bateleur le Dim 9 Aoû - 18:52

Un peu de confiance en la nature (sourire modéré)² engage à commencer, avant d'en envisager les aspect négatifs, par se demander "à quoi peut bien servir la colère"

On peut y voir au moins deux utilités.

- La raison permet d'agir de façon utile, après une phase cependant coûteuse en temps. Parfois le temps est compté.
La peur, comme la colère, sont des circuits plus courts qui permettent une action rapide.
- Cette action dans le cas de la colère est particulièrement énergétique. Lorsqu'un père voit son enfant agressé par quelqu'un, la colère peut lui permettre d'agir sans tarder et parfois au-delà de ses capacités habituelles (à l'état calme)

Pour le reste (tous les aspects négatifs)
...

Sinon,
comme tout ce que nous possédons de façon innée (et je considère que la capacité à la colère fait partie de cet héritage) il y a un travail à faire de l'enfance à l'âge adulte pour en profiter au mieux.
Ce travail, René Daumal ("La grande Beuverie") le symbolise par de petits singes auxquels il faut apprendre - en nous même - à conduire des actions sans avoir besoin de notre conscience.

le bateleur

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Mar 11 Aoû - 13:59

Mono a écrit:
grumpythedwarf a écrit:Je me mets souvent en colère contre moî-même, tellement je peux être con par moment. Dans ce cas, je m'insulte et m'interdit de me répondre. confused
Very Happy bienvenu au club!
J'adorerais me mettre en colère plus souvent Twisted Evil , je suis sûre que je dormirais mieux...

Mono, toi qui est de Montreal, connais-tu Longueuil, j'y ai un copain ?
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Mono le Mar 11 Aoû - 14:31

Hello Grumpy! Oui effectivement je connais Longueil...enfin, connaître est un bien grand mot, je ne m'y suis rendue qu'une seule fois.
Ton ami est-il belge ou québécois?
Mono
Mono

Nombre de messages : 773
Localisation : Lost in Translation
Humeur : Vitrée
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par GrattePoil le Mar 11 Aoû - 14:33

Essayez de migrer dans le topic Blabla quand vous partez en Hors Sujet Wink

_________________
Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. -P.Desproges-
GrattePoil
GrattePoil

Nombre de messages : 3658
Age : 40
Localisation : Around the World
Humeur : Dépend de l'heure, évidemment...
Date d'inscription : 27/07/2009

https://prisedebec.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Liberté le Mar 11 Aoû - 18:55

Je me mets rarement en colère. Quand ça m'arrive, c'est une colère invisible et intérieure. ça n'explose jamais; ça bouillonne à l'intérieur, et c'est très mauvais pour la santé!
Liberté
Liberté

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par GrattePoil le Mar 11 Aoû - 19:07

Pour ma part, je me mets rarement en colère.
Il m'arrive d'être énervé, agacé, d'en vouloir à quelqu'un ou autre, mais je me mets rarement dans cet état de tension, de crispation puis d'explosion qu'est la colère.
J'ai souvent constaté que dans une dispute, la colère nous faisait perdre tous nos arguments. Je préfère tenter de rester calme le plus longtemps possible.

La colère est quelque chose d'impressionnant car elle te fait réellement perdre les pédales. C'est l'état dans lequel tu te retrouves lorsque tu as utilisé toutes tes cartouches, lorsque tu n'as plus de mots pour exprimer ce que tu ressens.

Je n'ai pour ma part jamais pratiqué de techniques de contrôle de soi, que ce soit un art martial, ou du yoga. J'essaye de me contrôler seul.

Pour ce qui est des raisons de la colère à notre époque et si cette colère peut être, d'une manière ou d'une autre, liée à notre société actuelle, je vais tacher d'y réfléchir et proposer ma réponse.

_________________
Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. -P.Desproges-
GrattePoil
GrattePoil

Nombre de messages : 3658
Age : 40
Localisation : Around the World
Humeur : Dépend de l'heure, évidemment...
Date d'inscription : 27/07/2009

https://prisedebec.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Mar 11 Aoû - 19:40

Je crois que la colère est de tous les temps.
Quand quelqu'un m'excède, je préfère afficher un mépris silencieux.
C'est impressionnant et ça fait de l'effet (mais ça ne marche qu'avec des non-violents). Avec les violents, le mieux c'est encore le poing sur la tronche.( je précise que ça ne m'est jamais arrivé, mais il y en a qui le méritent)
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Mono le Mar 11 Aoû - 20:00

Je m'énerve assez souvent pas pas au point de me mettre en colère! Par contre j'ai un problème avec la violence. En quoi ça aide ou résout le problème? Mad
Allez, une petite phrase facile me direz vous mais je la place quand même: La violence est le dernier recours des faible!
Mono
Mono

Nombre de messages : 773
Localisation : Lost in Translation
Humeur : Vitrée
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Mar 11 Aoû - 20:12

Et c'est bien vrai. Je n'ai jamais tapé sur personne, et j'en ai pourtant souvent eu envie. Je devrais essayer sur GrattePoil pour voir

(Comment on frappe par la toile ?) elephant
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par GrattePoil le Mar 11 Aoû - 20:13

Je ne crois pas que la colère puisse résoudre le moindre problème. C'est quelque chose d'incontrôlé, et d'incontrôlable. On ne réfléchit plus dans ce cas, on ne discute plus...on se met en situation d'échec.

_________________
Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. -P.Desproges-
GrattePoil
GrattePoil

Nombre de messages : 3658
Age : 40
Localisation : Around the World
Humeur : Dépend de l'heure, évidemment...
Date d'inscription : 27/07/2009

https://prisedebec.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par amiedeslettres le Mar 11 Aoû - 21:45

Est-ce à dire que la colère s'analyse sous sa forme explosive uniquement?
Rester calme dans une situation de conflit ne me semble pas forcément un signe de véritable calme. On peut très bien bouillir de l'intérieur. Je le vois autour de moi.
Moi, j'explose assez souvent, j'explique tout d'un coup, tout ce qui ne va pas. En face, j'ai soit quelqu'un qui explose aussi, soit quelqu'un qui reste calme, mais qui blanchit... Ces deux comportements sont à mon sens similaires du point de vue de la tension colérique.
Même en conservant son calme, les arguments ne sont plus objectifs.
Je préfère laisser de côté et passer à autre chose, pour y revenir plus tard, à tête reposée. Mais c'est rarement l'option qui convient à l'autre, celui qui veut régler le problème immédiatement.

D'autre part, je ne pense pas que la réaction sanguinaire d'un père face à l'agresseur de son enfant puisse être associé à de la colère. Je ne sais pas comment il faudrait l'appeler, mais ce n'est pas le même sentiment.

_________________
Le respect de l'orthographe est le premier gage d'une pensée fidèle à elle-même. Maîtriser l'orthographe, c'est respecter son destinataire.
amiedeslettres
amiedeslettres

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Mar 11 Aoû - 22:12

Je pense qu'il y a différentes sortes de colère. La colère froide, qui est au bord de l'explosion. La colère fréquente, la moins dangereuse.
La colère rancunière, qui se déclenche bien après l'altercation...
Il n'est pas toujours aisé de les comprendre et surtout comment réagir.
Avec certaines personnes, le simple fait de s'éloigner calme le colérique qui s'imagine avoir obtenu gain de cause.
La psychologie ne suffit pas toujours, il reste souvent l'imprévisible.
En tout cas, je me méfie des colériques.
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par amiedeslettres le Mer 12 Aoû - 0:49

grumpythedwarf a écrit:Comme vous, je ne crains pas la colère des colériques, mais bien celle des calmes, qui, s'ils se déchaînent, peuvent s'avérer dangereux.

grumpythedwarf a écrit:
En tout cas, je me méfie des colériques.

Aurais-je raté quelque chose cher Grumpy?

_________________
Le respect de l'orthographe est le premier gage d'une pensée fidèle à elle-même. Maîtriser l'orthographe, c'est respecter son destinataire.
amiedeslettres
amiedeslettres

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par grumpythedwarf le Mer 12 Aoû - 9:55

Oui, amiedeslettres, il arrive que mon français soit un peu confus.
Veuillez excuser ce cafouillage.
grumpythedwarf
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Scarabee le Mer 12 Aoû - 11:06

Je ne me mets pas en colère, jamais - depuis fort jeune je pense et ressens surtout - "puisque je sais" que c'est en effet le "langage des faibles", pourquoi avec des coups de sang inutiles ?

Apprendre comme il est dit plus-haut à gérer ses émotions, permet dans un second temps de les annihiler... C'est un peu, comme lorsqu'un débat devient vif, et que le verbe augmente, on n'entend plus rien, il ne reste que gesticulations, alors de savoir s'extraire de cela, c'est un peu comme être derrière une vitre sans tain et regarder "guignol"....

Lorsqu'on dit qu'[Elle est mauvaise conseillère], elle fait montre surtout d'un gros ego qui ne sait pas se remettre en cause.... L'humeur se traite...

Il est d'ailleurs assez intéressant de voir sous notre avatar de présentation ce que nous sommes invités tous à en dire.... La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? 79727
Scarabee
Scarabee

Nombre de messages : 394
Localisation : Région Centre
Humeur : Equilibrée.
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Opaline le Jeu 13 Aoû - 15:50

La colère est mauvaise conseillère, désastreuse même... Lorsque je sors de mes gongs et que je perds le contrôle, c' est effrayant et les phrases proférées alors peuvent être assassines... Mes colères sont aussi redoutables qu' elles sont rarissimes... Tant que je parviens à maîtriser mes émotions et à contenir mom impétuosité, tout va bien, la colère sourdera et rien ne sera apparent, je n' opposerai à mon "assaillant" qu' un regard étincellant d' ire contenue... Mais si je perds le contrôle, je me fais peur moi-même l' espace de l' instant où je suis hors de moi... La métaphore la plus appropriée est celle du volcan endormi qui entre d' un coup en éruption, vomissant lave brûlante et ponces qui sont autant de bombes tels les mots assassins... Rares sont les personnes parvenant à me mettre dans un tel état de fureur, mais elles existent et je les nomme dans le secret de ma pensée...

_________________
eurêka !!!
Opaline
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par GrattePoil le Jeu 13 Aoû - 15:54

amiedeslettres a écrit:Je ne pense pas que la réaction sanguinaire d'un père face à l'agresseur de son enfant puisse être associé à de la colère. Je ne sais pas comment il faudrait l'appeler, mais ce n'est pas le même sentiment.

J'aimerais revenir sur ce point. Colère n'est pas forcément perte de contrôle injustifiée, et ne traduit pas obligatoirement un problème d'égo.
Que pensez vous du cas énoncé par Amiesdeslettres, est-ce de la même colère que l'on parle ici ?

_________________
Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. -P.Desproges-
GrattePoil
GrattePoil

Nombre de messages : 3658
Age : 40
Localisation : Around the World
Humeur : Dépend de l'heure, évidemment...
Date d'inscription : 27/07/2009

https://prisedebec.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Mono le Jeu 13 Aoû - 16:12

Non, je ne pense pas non plus qu'il s'agisse de colère. Dans ce cas précis je dirais que c'est beaucoup plus instinctif! Que la fureur soit une perte de contrôle, soit, mais est-ce également le cas pour la colère? J'en doute. Ne parle-t-on d'ailleurs pas de colère contenue? Ceci implique un certain contrôle non?
Mono
Mono

Nombre de messages : 773
Localisation : Lost in Translation
Humeur : Vitrée
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Scarabee le Jeu 13 Aoû - 16:38

Nous savons tous ce qu'est la colère, que ce soit sous forme de léger agacement ou de rage éruptive, fulminante.

Elle est perçue comme une émotion négative, laide dans notre culture, on nous a souvent appris à la réprimer. La colère demeure une émotion humaine tout à fait naturelle, habituellement saine. Elle peut nous être bien utile parfois car elle nous motive et nous donne de l'énergie pour surmonter les obstacles, résoudre des problèmes et atteindre des buts.

Cependant, lorsqu'elle est hors de contrôle elle devient destructive, et peut entraîner de graves problèmes partout : à l'école, au travail, dans nos relations interpersonnelles et nuire à notre qualité de vie.

La maîtrise de nos émotions négatives est la clé du bien-être affectif.

On ne peut pas éviter les sentiments pénibles car ils font partie de la vie, mais pour se sentir bien, il importe de contenir ces orages qui occupent toute la place dans notre esprit, on y parvient si l'on accepte de comprendre son propre véhicule, ce qui les motive, ce n'est pas les autres qu'il d'apostropher ou de les rendre responsables, c'est nous qui devons changer. Attention : facile à dire mais difficile à faire ! De toutes les émotions, la colère est la plus rebelle et la plus difficile à maîtriser.

On y parvient, on n'y pense plus, on s'abstient, on part, sans même avoir un ressentiment.
Scarabee
Scarabee

Nombre de messages : 394
Localisation : Région Centre
Humeur : Equilibrée.
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ? Empty Re: La colère : bonne chose ou esprit de faiblesse ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser