le sexe, un loisir comme un autre ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par landord le Jeu 3 Juin - 18:14

Je n'aurais pas osé un tel sujet s'il n'était le titre d'un article d'une revue connue : " Fémina " du 3 au 9 Mai 2010.

Il y est évoqué " une sorte d'utopie libertine alternative au couple en somme. Mais pour d'autres, le sexe pour le sexe est un jeu égoïste, à l'image du monde dans lequel nous vivons. Ces attentes opposées prouvent que le sexe n'est pas encore un loisir totalement comme un autre "
Va-t-il le devenir ?
avatar
landord

Nombre de messages : 1367
Localisation : france- 03
Humeur : égale
Date d'inscription : 10/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Opaline le Jeu 3 Juin - 18:32

C'est déjà en bonne voie avec la quête effrénée des plaisirs faciles au détriment de toute morale.

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Poncho le Jeu 3 Juin - 19:02

Le sexe esiste depuis la nuit des temps... Même s'il est perçu différemment à notre époque, il y aura toujours ces deux façons de penser.
avatar
Poncho

Nombre de messages : 1783
Localisation : avec vous
Humeur : gaie
Date d'inscription : 29/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Jeu 3 Juin - 19:36

Lâchez-vous les filles !
Voici le carnet rose de mon pote landord
Pfuuit ! ça voit le mot sexe, et ça frétille déjà !
Et on viendra parler des mecs...

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Opaline le Jeu 3 Juin - 19:45

Poncho a écrit:Le sexe esiste depuis la nuit des temps... Même s'il est perçu différemment à notre époque, il y aura toujours ces deux façons de penser.

Ca ne va malheureusement pas aller en s'arrangeant, vu le relâchement des moeurs.
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Jeu 3 Juin - 19:47

La dignité offensée se drape dans les moeurs.
Platon se plaignait déjà de leur relâchement, il y a 2400 ans...

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Littlewingrunner le Jeu 3 Juin - 19:55

" Les mœurs sont l'hypocrisie des nations" disait Balzac.

Ce qui me fait rire c'est la tendance à la "moraline", le sexe a toujours existé et au départ je suis sûr qu'il n'était pas du tout exclusif, on a trop vite assimilé sexualité et amour... Rousseau dit à ce sujet que la fidélité est une invention des femmes pour garder leur compagnon, pour des motifs vitaux : on se remémore la condition antérieure de la femme ( voir son Discours...).

Les moeurs ont toujours obéit à une mécanique de relâchement et de resserrement, c'est particulièrement visible au Japon, la période Edo a été une période de terrible relâchement des mœurs, la période Meji, et encore plus après la période de dictature militaire a été tout le contraire. Je pense que c'est un penchant naturel de l'homme que de tendre vers une polygamie, tout en gardant quelqu'un d'officiel pour la société...

Enfin, ce n'est que mon avis...
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Jeu 3 Juin - 20:36

En effet, le sexe n'est jamais que le reflet des tendances culturelles de l'époque, et toujours volatiles et changeantes.
Pas de quoi fouetter un chat.
S'insurger du relâchement des moeurs sexuelles est une attitude vieille comme le monde.
Les chiens aboient, la caravane passe.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Poncho le Jeu 3 Juin - 20:56

grumpythedwarf a écrit:Lâchez-vous les filles !
Voici le carnet rose de mon pote landord
Pfuuit ! ça voit le mot sexe, et ça frétille déjà !
Et on viendra parler des mecs...

C'est un sujet comme un autre, autant pour les femmes que pour les hommes, non mais !

Ceci dit, plus sérieusement, la jeune génération commence à changer et inverser les tendances trop laxistes.
avatar
Poncho

Nombre de messages : 1783
Localisation : avec vous
Humeur : gaie
Date d'inscription : 29/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Jeu 3 Juin - 21:03

Et, est-ce une bonne chose, selon toi ?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Val le Jeu 3 Juin - 21:08

Ben euh moi plus pragmatiquement, je n'ai jamais vraiment compris ce qui gênait tant dans le libertinage et la polygamie. Ce qui est malhonnête - et pas "immoral" (brr) - c'est quand on ne respecte pas le contrat initialement définis dans un couple. Mais euh, si dés le départ on choisis d'être libertins, je vois vraiment pas le problème.

D'ailleurs je crois même que c'est ce qui me conviendrait le mieux. Je ne crois pas en l'amour éternel à l'épreuve de tout et de n'importe quoi, ou en tout cas, je ne pense pas qu'il dispense d'une dépression sexuelle avec le temps et les conséquences physiques d'une part, et le manque de variété d'autre parts. Honnêtement, pour moi un couple rêvé c'est un couple qui s'aime passionnément, et qui a pourtant le courage de dépasser la morale judéo-chrétienne qui pèse sur eux depuis des années pour satisfaire leurs envies premières, et ainsi, d'être plus intègre.

Surtout qu'en soit refuser que notre copain/copine ai(e) du désir pour quelqu'un d'autre, c'est être possessif. Et c'est ce qu'il y a de plus dur à admettre, car dans le fond être possessif je trouve que ça colle pas vraiment avec la définition que je me fait de l'Amour avec un grand A, qui lui transcende ces concepts primitifs de couples forcément binaires et s'harmonise dans l'acceptation de ses envies véritables.
avatar
Val

Nombre de messages : 26
Age : 24
Localisation : Perdu
Humeur : Funky
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Jeu 3 Juin - 21:14

Bien d'accord avec toi, Valcorm, mais...tu as 17 ans.
Crois-tu que ma génération (j'ai l'âge de ton grad-père) n'a pas vécu cela ? Mai 68, ça te dis quelque chose ?
Dans quarante ans, on en reparlera; et ça n'a rien à voir avec la morale judeo-chrétienne que je débecte, crois-moi.
L'idéal, en l'occurence, c'est de faire selon sa conscience, je pense.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Val le Jeu 3 Juin - 21:51

Certaines personnes ont pourtant réussi à maintenir une relation libre. Après évidemment que c'est difficile, évidemment que tout le monde n'en est pas capable, et certainement moi non plus, mais c'est à mon avis vers ça que l'on doit tendre.
avatar
Val

Nombre de messages : 26
Age : 24
Localisation : Perdu
Humeur : Funky
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Poncho le Jeu 3 Juin - 22:10

grumpythedwarf a écrit:Et, est-ce une bonne chose, selon toi ?

Oui, je pense que c'est une bonne chose ce retour sur les valeurs ! bien sûr !
La sexualité de chacun se respecte comme le reste.
Ce serait une bonne chose - aussi - que la tendance actuelle vise à réduire la "vente " du corps de la femme avec toutes ces publicités.
Qu'il y ait des "libertés" dans un couple, cela les regarde, mais ce n'est pas mon optique.
Si je suis en couple : nous sommes seulement deux...
Si j'ai des envies de "prairie plus verte", c'est que mon couple va mal et il est grand temps de m'inquiéter.
Et si je ne suis pas capable de fidélité : je reste seul...
avatar
Poncho

Nombre de messages : 1783
Localisation : avec vous
Humeur : gaie
Date d'inscription : 29/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par landord le Ven 4 Juin - 12:09

Poncho écrit en fin de son propos:

Et si je ne suis pas capable de fidélité : je reste seul

Seul, ne signifie pas sans vie sexuelle !

Le retour aux valeurs ! de quelles valeurs s'agit-il ?

Selon Engels - peut-être ? ( ma mémoire flanche ) - les origines de la famille et du couple seraient liées à l'apparition de l'agriculture. A qui transmettre son champ ? Donc être certain que les descendants soient bien de père connu. Mais Engels avait il les moyens de confirmer ses dires ? Et puis Engels est bien loin .

Parfois, pour raison de communauté et de " pureté du sang " on interdit les mariages mixtes et c'est la mère qui garantit l'appartenance au groupe.

Dans tous ces cas, il importe que le couple soit solide et imperméable à tout rapport sexuel extérieur.

Pourtant il y a la polygamie ou la polyandrie ... mais cela reste encore la famille.

Il y a le mariage-visite de minorités chinoises ou tibétaines : mais la descendance est encore attachée à la maisonnée. Cependant, là, il y a liberté sexuelle : les femmes ont des amants à l'infini, pas de mari, et le mot " papa" n'existe pas. Le système tient bon depuis des siècles !


Et de nos jours ? - Procréation volontaire, la semence masculine est maîtrisable : préservatifs, ou banque de sperme. La fécondité féminine est également maîtrisable (et vente d'ovules.)

On est loin du monde agricole vu par Engels.

Femmes et hommes revendiquent leur liberté au travail et cela ne va pas toujours vers la consolidation du couple, surtout si notre société exige " la flexibilité de l'emploi !

Et puis ill y a les films, les affiches, les clubs échangistes, les sex shops et sex toys, la sexualité expliquée aux enfants dès l'école primaire... Et les téléphones portables... et les apéros géants... les booms et autres parties... La pilule du lendemain...

Alors le sexe... un loisir ?

Que sont : les contre-indications, les nouveaux codes, un nouvel ordre public, de nouvelles valeurs ?

La "révolution asexuelle" : abstinence avant mariage et " douces" chaînes à vie ont-elles de l'avenir ?
avatar
landord

Nombre de messages : 1367
Localisation : france- 03
Humeur : égale
Date d'inscription : 10/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Ven 4 Juin - 12:36

Comme je disais plus haut, les relations sexuelles sont fortement liées au contexte culturel de l'époque.
La morale sexuelle a toujours fluctué entre les extrêmes; permissivité réactionnelle (voir mai 68), ou puritanisme (voir le siècle élisabéthain); Ce sont des cycles réguliers ou spasmodiques, une cyclothymie des moeurs qui, comme tout cycle, sont soumis à de nombreux facteurs, dont les principaux sont culturels (au sens large)

Moralité: aimez-vous les uns sur les autres pour le temps qui vous reste , par Toutatis. Sinon, priez.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Opaline le Ven 4 Juin - 12:38

Poncho a écrit:Je pense que c'est une bonne chose ce retour sur les valeurs.

Ce serait une bonne chose que la tendance actuelle vise à réduire la "vente " du corps de la femme avec toutes ces publicités.

Qu'il y ait des "libertés" dans un couple, cela les regarde, mais ce n'est pas mon optique. Si je suis en couple : nous sommes seulement deux... Si j'ai des envies de "prairie plus verte", c'est que mon couple va mal et il est grand temps de m'inquiéter. Et si je ne suis pas capable de fidélité : je reste seul.


J'abonde dans ton sens.

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Littlewingrunner le Ven 4 Juin - 13:29

La morale judéo-chrétienne ? J'adore, on la met à toutes les sauces, à croire qu'elle serait responsable de tout, on croirait entendre Schopenhauer...

Plutôt que de parler de libertinage, qui dans la tradition est soit intellectuel soit de mœurs, ou les deux. Je n'ai rien contre le libertinage intellectuel d'un Molière, ou d'un Dom Juan sur certains aspects ( qui représente certainement un peu Molière), le libertinage de mœurs me gêne un peu plus : Les Liaisons Dangereuses est un parfait exemple de libertinage de mœurs. Et on voit que c'est une expérience centrée sur soi même, nécessairement un jeux.

A la notion de libertinage je préfère celle de libertarisme : chacun fait ce qu'il veut dans sa sphère privée, tant qu'il arrive à ne pas créer de grosses vagues et qu'il s'arrange. Certains couples restent mariés et les deux personnes ont des amants, c'est un arrangement entre eux, pourquoi pas.

Néanmoins comme dit Aristote " La jeunesse ne se plie pas volontiers aux enseignements de la raison ", être libertarien ou libertin jusqu'à 30 ans d'accord, ensuite cela tient plus d'une révolte contre la société un peu petit-bourgeois d'ailleurs ( ce que je me défend d'être, même si au fond je le sais...), puis il faut penser à évoluer et à changer un peu de mentalité, mais les expériences et les voyages forment la jeunesse...

D'ailleurs pour revenir sur la distinction entre amour et sexualité, il faut considérer que ces deux notions ont toujours été mises ensembles dans une cité un temps soit peu évoluée. Il fallait créer des liens par le mariage pour ne pas être dans une société endogame, et donc pouvoir se mélanger ( je vous renvoi à Lévi Strauss). Certes, mais ne peut on pas considérer l'amour comme distincte de la sexualité comme le prônait sieur Platon? C'est une opinion que je ne suis pas loin de soutenir. Et la contrepartie : une sexualité sans amour. Le mieux étant quand les deux sont réunies : Aphrodite terrestre et céleste dirait Pausanias dans le Banquet...

Je pense qu'en terme de sexualité, comme en terme de science humaine, il n'y a pas de grandes vérités, et que de multiples possibilités sont possibles, mais que l'idéal est de ne pas se considérer esclave de son corps, le désir étant une autre forme d'esclavage... Après avoir "trainé son corps dans la luxure et l'opulence " comme disait l'Ecclésiaste dans la Bible ( la bible une morale seulement ascétique, je ne crois pas), il est temps de se rendre compte que cela ne mène nul part en temps que fin en soi.... A long terme le libertinage est une illusion de bonheur, la sexualité étant le seule porte terrestre ouverte sur le Paradis, à court terme c'est un plaisir absolu. Cette vision de court terme est ce qu'il faut nuancer...
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Ven 4 Juin - 13:54

Une révolte un peu petit bourgeois ?
Fais gaffe, ç a te pend au nez...

Un parallèle ?

"Si vous n'êtes pas de gauche à vingt ans, c'est que vous n'avez pas de coeur;
Si vous n'êtes pas de droite à quarante, c'est que vous n'avez pas de cervelle"

Churchill (je crois)

C'est valable pour toutes les prises de position, l'âge est inéluctablement un catalyseur. Tout change avec lui, SAUF:
"Le temps ne change rien à l'affaire, quand on est con, on est con..."
Brassens?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Littlewingrunner le Ven 4 Juin - 13:55

Ça me pend pas au nez, je l'ai carrément dans le pif Very Happy
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Ven 4 Juin - 13:58

Condoléances.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Littlewingrunner le Ven 4 Juin - 13:59

Tu me souhaites ma mort éthique ? Sad
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par grumpythedwarf le Ven 4 Juin - 14:01

Mais non, mais non.
"Si t'es vivant, montre-le !"
Bernard Lavilliers.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par landord le Ven 4 Juin - 19:37

Je ne sais plus trop où l'on en est du sujet : le sexe, un loisir comme un autre ?

On parle du plaisir sexuel ou de l'amour dans le couple ? avec ou sans sexe ? N'y a-t-il de plaisir sexuel concevable que dans le couple ?

Du sexe pour procréer, du devoir conjugal, ou d'un divertissement ( un loisir) ?

Ce loisir n'est-il accessible qu'aux couples civilement ou religieusement constitués ?

Concrètement, je vois des personnes se rapprocher occasionnellement pour des relations sexuelles ( vacances, stages... et dès l'adolescence ). Je crois comprendre - articles de journaux, documentaires télé - que ces relations n'engagent nulle vie de couple et que même des couples s'adonnent au plaisir sexuel comme ils feraient de l'alpinisme, du hockey sur la plage, pour ne pas dire " en équipe ".

Quelles conséquences sociales ont ces rapprochements de circonstance, pour la seule quête de plaisir ?

Y a-t-il une banalisation ? Cela donne-t-il de la valeur à la vie de chacun ou est-ce là l'annonce d'une dégénérescence ? Peut-on condamner cela et accepter drogue et alcool ?

Mais j'ai tant rencontré de personnes, ayant dans ce domaine des points de vue exprimés différents de leurs agissements réels, que je me demande si le mensonge et la dissimulation ne seraient pas la règle essentielle ?.

Le sexe, un loisir ? Peut-être, à condition qu'il soit caché. Non ?

" Sex in the city ", une horreur ou un devenir possible
avatar
landord

Nombre de messages : 1367
Localisation : france- 03
Humeur : égale
Date d'inscription : 10/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Opaline le Ven 4 Juin - 20:40

landord a écrit:Y a-t-il une banalisation ? Cela donne-t-il de la valeur à la vie de chacun ou est-ce là l'annonce d'une dégénérescence ?

Je parlerai plutôt de décadence, flagrante également dans ce domaine et c'est regrettable car qu'y a-t-il de plus beau que l'amour ? Il est devenu banal, purement sexuel, dans la quête effrénée du seul plaisir des sens.
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le sexe, un loisir comme un autre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum