Retour des biftons dans le matelas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Lun 5 Oct - 14:59

Durant 3 ans, j'ai été au RMI. Et il fallait renvoyer tous les 3 mois, une déclaration des revenus perçus qui demandait :

"VEUILLEZ DECLARER LE MONTANT DE VOS RESSOURCES : "

La chose absurde, c'est que la perception du moindre salaire, entrainait la suspension du RMI, même si ce salaire était inférieur au RMI. (En clair, on pouvait bosser et PERDRE de l'argent). Cela incitait à refuser des petits boulots ou à bosser au noir.

Heureusement, Sarkozy est arrivé avec son RSA.
Le RSA accepte l'idée de donner une allocation en complément de salaire. Ce qui tombe d'autant mieux pour moi, car je suis dans un Contrat Aidé et je dois continuer à faire mes déclarations trimestrielles de revenus à la CAF qui gère les RMI-RSA.

Mais je viens de m'apercevoir qu'une nouvelle rubrique est arrivée dans cette déclaration :

"VEUILLEZ DECLARER LE MONTANT DE VOTRE EPARGNE (PEL, Livret A, Compte courant..) : "

C'est quoi ces conneries ?! Aucun barême n'est présenté, ça veut dire que si j'ai de l'épargne, je ne mérite pas d'avoir le RSA ?... C'est infernal ! Car le RSA ne permet pas de survivre, il faut absolument avoir de l'épargne pour s'en sortir !

Seule solution : retirer l'argent de mes comptes et planquer les biftons dans mon matelas, ainsi je pourrais déclarer "zéro épargne". Pfff... quelle régression...

Quelqu'un aurait des infos sur la question ? Moi j'ai déjà posé la question par e-mail anonyme à la CAF, je vous tiens au courant...

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par maxime le Mar 6 Oct - 0:18

Moi je ne peux t'aider à ce niveau là. J'ai une grande aversion envers les papiers administratifs.

Par contre, j'ai regardé à plusieurs reprises les films de Pierre Carles (DANGER TRAVAIL, et VOLEM RIEN FOUTRE AL PAIS) qui sont visibles sur internet. Tu connais ces films ? De nombreux rmistes y sont interviewés, ainsi que beaucoup de gens vivant de manière alternative... Tu pourrais en dire un peu plus sur ta situation ? Pourquoi tu es Rmiste, si c'est un choix délibéré ou non, tout ça...

courage pour les papiers en tout cas !
avatar
maxime

Nombre de messages : 151
Age : 31
Localisation : Paris
Humeur : In the mood for life
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Mar 6 Oct - 10:46

Non Maxime, "être Rmiste" n'est pas un choix de vie pour moi.

Le RMI ne permet pas de survivre, sauf si on est à la rue. Quand je recevais 400 euros par mois, une fois que j'avais payé mes charges d'habitation, il ne me restait presque rien. Donc, les économies sont indispensables, sans elles, je me retrouve à la rue.

Je suis infographiste PAO, j'ai 47 ans et je dois faire face à la concurrence des petits jeunes qui sortent tout droit de formation (une des plus faciles et rapides). Aprés une période glorieuse de plein emploi (1986-2001) j'ai du me contenter de faire de l'Interim entrecoupé de chômage.

En ce moment je suis dans un Contrat Aidé, accordé parce que je suis Rmiste. Donc je ne touche aucun RMI, mais je dois quand même remplir mes déclarations trimestrielles de ressources pour justifier mon droit à ce contrat.

Mais "l'épargne" concerne des ressources déjà déclarées ! J'ai quand même le droit de faire ce que je veux de mon argent, non ? Je ne suis pas obligé de tout dépenser !

Et s'ils décident que je ne suis plus digne d'être Rmiste à cause de mon épargne, je perds mon boulot, je n'aurais pas de RMI et je devrais vivre uniquement sur cette épargne qui va fondre à la vitesse grand V.

Bien sûr, une fois que je serais à l'agonie, ils accepteront enfin de m'accorder le RMI, mais il sera trop tard, je serais à la rue. Donc ce nouveau critère de "l'épargne" risque à terme de jeter quelques milliers de gens à la rue.

Bien sûr, il me reste la solution de tricher en retirant tout mon argent en billets pour le planquer dans mon matelas... Comme on faisait au XIXème siècle...

Quel progrés !

...

PS : non, je ne connais pas les films dont tu me parles.

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par lilnono le Mar 6 Oct - 11:56

La somme retenue dans le calcul du RSA est de "0,75% du capital placé par trimestre".
Explication : pas de revenu d'activité, avec un placement de 10 000€ sur un livret quelconque :
avec un RSA à 400 €, 400 - (0,75% de 10000)/3 = 325 €.
Vous perdez 75 € par mois.
Soit 3% de votre capital placé sur l'année (équivalent aux intérêts ?).


Conclusion, ceux qui sont assez responsables pour mettre un peu
d'argent de côté pour pouvoir s'en sortir en cas de coup dur (coup qui
arrivent de plus en plus souvent dans la conjoncture actuelle), vont
être renvoyés à la précarité maximale.

Bien joué l'artiste !

Source : arnaque.com
avatar
lilnono

Nombre de messages : 671
Localisation : Far far away !
Humeur : bloody hell ...
Date d'inscription : 19/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Mar 6 Oct - 12:30

Putain, je suis foutu !

Pourtant c'est idiot : "0,75% du capital placé par trimestre" ça fait du 3% par an, et le Livret A ne rapporte pas autant ! Sans oublier qu'ils ne demandent pas mes taux d'intérêts, je dois même déclarer mon compte-courant qui ne rapporte pas un rond, mais m'en coûte !

Et puis donc, ça veut dire que même quelqu'un avec 2000 euros d'économie aura une baisse de 15 euros sur son RMI. Qui pourra donc toucher un RMI complet ? Les clochards uniquement ! ou ceux qui trichent...

QUEL CONNARD CE SARKOZY !!!
Et je vois son plan : si on ne peut plus toucher de RMI, on n'a donc plus besoin d'aller pointer à l'ANPE et du coup les chiffres du chômage vont baisser rapidement. Ce sera la gloire pour lui !

...

Merci pour les infos lilnono !

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par maxime le Mar 6 Oct - 14:31

Courage Gérard !

Voilà le lien vers le film de Pierre Carles : Danger Travail.

Il est visionnable en plusieurs parties sur youtube

http://www.youtube.com/watch?v=zELKWYA8lqg


Attention moi ça m'a toujours démoralisé ! Il y a des passages très noirs !
avatar
maxime

Nombre de messages : 151
Age : 31
Localisation : Paris
Humeur : In the mood for life
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Littlewingrunner le Mar 6 Oct - 15:23

Moi qui croyais que le RSA était une bonne mesure ! C'est une vaste arnaque si l'épargne ets priuse en compte à hauteur de 0.75%.
C'est vraiment pousser les gens à casser leur épargne pour faire repartir la consommation... Je trouve ça dégueulasse.
Et biensur c'est pas un aspect qui a été mis en avant !
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Mar 6 Oct - 21:06

Nathanael a écrit:C'est vraiment pousser les gens à casser leur épargne pour faire repartir la consommation...
Tu crois que je vais casser mon épargne ?

C'est l'inverse qui va se passer :
je vais réduire toutes mes dépenses pour tenir le plus longtemps possible ! Puisque le système social est en train d'être démoli, c'est pas le moment de faire des folies.


Nathanael a écrit:Moi qui croyais que le RSA était une bonne mesure !
Moi aussi, je le croyais. D'autant plus qu'ils avaient débloqué plus d'un milliard pour aider ceux qui avaient un petit boulot.

Mais avec cette règle sur l'épargne, ils vont économiser beaucoup plus, il suffit de faire le calcul : Un Rmiste touche 5000 euros par an. Je ne crois pas trop m'avancer en disant qu'il doit y avoir plus de 500.000 Rmiste à posséder des économies. Donc 5000 X 500.000 = 2,5 milliards.

On donne un milliard d'une main (en passant pour un homme de gauche) et on en reprend 2,5 de l'autre main (minimum). En plus, ces Rmistes se retrouvent en dehors de tout système social, plus besoin d'aller à l'ANPE, on fait donc baisser les chiffres du chômage ! Sans oublier la CMU (faut être au RMI pour l'avoir).

N'est-ce point merveilleux ?

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Littlewingrunner le Mar 6 Oct - 22:02

Oui c'est presque diabolique...
Ca touche toutes les épargnes cette règle?
Il ne reste plus qu'à acheter des actions en bourse pour avoir un capital ... Ca leur ferait plaisir...
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Mer 7 Oct - 13:42

Nathanael a écrit:Ca touche toutes les épargnes cette règle?
Il ne reste plus qu'à acheter des actions en bourse pour avoir un capital ... Ca leur ferait plaisir...
Leur formulaire de déclaration précise :
"Veuillez déclarer le total de TOUT l'argent placé et de TOUTE l'épargne disponible."

Donc même des actions en bourse doivent être déclarées.

En plus, j'ai peur que tout cela provoque toutes sortes de bugs...

Déjà avec l'ancien RMI, j'avais déjà eu des problèmes avec la déclaration des revenus : Comme je n'avais pas toujours la fiche de paie du dernier mois du trimestre, je donnais une estimation... (genre 1200 euros au lieu de 1225 euros) Et leur ordinateur réagissait immédiatement le trimestre suivant : "Vous avez fourni une fausse déclaration concernant vos revenus du trimestre précédent. Vous êtes suspendu et vous devez rembourser les RMI indument perçus."... Pénible ! J'étais obligé d'aller les voir pour justifier ma "fausse déclaration". ça s'arrangeait toujours, mais c'était une galère de démarches.

Alors maintenant, pour la déclaration de l'Epargne, avec des comptes qui varient en permanence à cause des prélèvements automatiques, il sera difficile de donner un montant exact et je me demande comment va réagir leur ordinateur... On risque encore d'être accusé de fausse déclaration.

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Opaline le Jeu 8 Oct - 13:59

Il ne faut pas s' étonner après ça que de plus en plus de gens travaillent au noir, ce qui n' a rien de malhonnête en soi car après tout, qui sont les voleurs ? Nous le savons tous et c' est hélas le système qui est en place dans notre pays...

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour à toutes et à tous je suis nouvelle sur ce site

Message par Marie le Ven 5 Fév - 20:13

Tout d'abord je tiens à dire que je trouve ce forum très instructif et enrichissant je suis pas sure d'être à la hauteur des sujets proposés mais bon je vais faire de mon mieux !

sujet : "retour des biftons sous le matelas"

ce témoignage m'a interpellé ! Mais dans quel monde on vit ?? on a supprimé les frontières mais faut toujours qu'on déclare quelque chose !! c'est vrai qu'on nage en pleine régression après on s'étonne que les gens "magouilles" ça devient vraiment de la démerde c'est une question de survie ! on nous pousse même a devenir malhonnête ! parce qu'au bout du compte si on déclare tout on perd tout ! si j'ai bien compris !! c'est abérrant
avatar
Marie

Nombre de messages : 18
Humeur : j'ai jamais rien étudié mais j'ai beaucoup vécu et ça m'a appris quelque chose ! L.F.Céline
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Opaline le Ven 5 Fév - 22:19

Bonsoir, Marie !

Il paraît évident que le système D, la débrouille, seront employés par de plus en plus de gens dans la mouise qui ont du mal à joindre les deux bouts et comme tu dis, ça incite à la malhonnêteté car comment en vouloir à quelqu'un de voler de la nourriture dans un magasin, par exemple, s'il n'a plus rien à mettre dans l'assiette de ses enfants ?

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Marie le Sam 6 Fév - 0:13

Merci de ta réponse Opaline. Je peux comprendre que des gens en arrivent à ce point dans un pays pauvre mais là on parle de la France ! on parle des classes moyennes que ce gouvernement est en train d'entraîner vers le fond l'état est en train de ruiner son peuple. c'est grave !
avatar
Marie

Nombre de messages : 18
Humeur : j'ai jamais rien étudié mais j'ai beaucoup vécu et ça m'a appris quelque chose ! L.F.Céline
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Opaline le Sam 6 Fév - 0:52

Je crains que les choses n'aillent pas en s'améliorant et pourtant, je ne suis pas d'un naturel pessimiste, mais je crois qu'il faut être réaliste et notre société est bien malade.

La Révolution n'aura rien changé. Même si la France n'est plus un royaume gouverné par un roi, le président vit toujours dans un palais entouré de ses courtisans (les ministres) et le peuple est accablé d'impôts et de taxes. La colère gronde.

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par landord le Sam 6 Fév - 13:12

Peut-être que je suis incompétent en matière d'économie et de politique mais je crois que le président de la République française n'est qu'un tout petit acteur - tout juste théâtral - dans le grand concert mondial du capitalisme en action.

Toutes les structures nationales sont, à terme, menacées. Maastrich nous l'a annoncé et nous avons dit oui.

Les multinationales seront les uniques actrices de la vie économique et politiques. Les services publics, liés aux états, disparaîtront pour laisser place aux services privés et payants. Il n'y aura plus d'états providence. Chacun aura la liberté de choix selon son pognon et sera responsable de lui même sans autre secours que ceux auxquels il aura cotisé.

Cette destruction pour un monde de compétition impitoyable, nous l'avons " démocratiquement" accepté.

J'espère me tromper
avatar
landord

Nombre de messages : 1367
Localisation : france- 03
Humeur : égale
Date d'inscription : 10/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par grumpythedwarf le Sam 6 Fév - 13:38

Vous ne vous trompez pas, Landord, c'est exactement ce qui va se passer. Je ne voudrais pas être à la place des jeunes générations.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Ven 12 Fév - 13:25

Marie a écrit:Tout d'abord je tiens à dire que je trouve ce forum très instructif et enrichissant je suis pas sure d'être à la hauteur des sujets proposés mais bon je vais faire de mon mieux !
Bienvenue à toi Marie !

Alors quelques infos que j'ai apprises depuis mon lancement de sujet :

1 - J'ai demandé à ma conseillère financière de La Poste de prévoir que j'allais peut-être retirer tout mon fric en liquide pour le planquer dans mon matelas. Elle m'a dit qu'il y avait une meilleure solution : tout verser dans une assurance-vie !

Les assurances-vies ne sont pas tenues de communiquer leur montant sans un mandat judiciaire (contrairement aux autres comptes qui sont accessibles sans mandat). Donc ils ne pourront pas constater une fausse déclaration.

Puis-je lui faire confiance ? Quelqu'un a des infos ?


2 - J'ai renvoyé ma déclaration trimestrielle d'octobre, sans remplir les cases "épargne" (comme ça je ne fais pas de fausse déclaration). Ils ne m'ont pas relancé, mais en Janvier, je n'ai pas reçu d'autre demande de déclaration de ressources. Je crois que je suis viré du RSA. Je le saurais quand mon contrat de travail sera fini.


3 - Les chiffres officiels sont tombés :
D'ici la fin de l'année, il y aura UN MILLION de français SANS AUCUNE RESSOURCE !
Ni RMI, ni RSA, ni ASS... rien ! Que dalle ! Peau de zob !

C'est une première ! Devant le tollé, le Ministre de l'Emploi a annoncé la mise-en-place d'un plan pour ce million de français : des stages de formation rémunérés (à hauteur de 440 euros). Mais moi je doute qu'ils réussissent à créer un million de postes en stage. Nous allons donc vers une augmentation drastique du nombre de SDF !

Putain, faut tenir jusqu'en 2012 et prier que Sarkozy ne soit pas ré-élu !

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Opaline le Ven 12 Fév - 14:19

Haaannn, Gérard l'a dit un gros mot ! Shocked

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Ven 12 Fév - 14:54

Quel gros mot ?

"Putain" ? "Peau de zob" ? "Sarkozy" ?

avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par lilnono le Ven 12 Fév - 14:59

Prends garde à la procédure dites "d'abus de droit" que l'état peu lancé en cas d'abus du souscripteur. S'il est prouvé que tu places ton argent dans une assurance vie pour diminuer tes impôts (ce n'est pas exactement ton cas, mais bon, il faut quand même le savoir) l'état peu te faire payer de très lourdes pénalités !
Ensuite, également important avec l'assurance vie : tu ne peux pas utiliser l'argent placé sans avoir l'accord du bénéficiaire, à moins que ce ne soit stipuler dans le contrat.
Pour la question sur le mandat, je n'ai rien trouvé là-dessus...
avatar
lilnono

Nombre de messages : 671
Localisation : Far far away !
Humeur : bloody hell ...
Date d'inscription : 19/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par grumpythedwarf le Ven 12 Fév - 15:01

"Sarkozy"! C'est non seulement un gros mot, mais une insulte !
Gérard, surveille ton langage, bordel de merde !

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Ven 12 Fév - 15:40

lilnono a écrit:S'il est prouvé que tu places ton argent dans une assurance vie pour diminuer tes impôts (ce n'est pas exactement ton cas, mais bon, il faut quand même le savoir) l'état peu te faire payer de très lourdes pénalités !...
Oui mais il faut qu'il y ait une enquête judiciaire pour ça. Et il est clair que que l'Etat ne va pas faire une enquête judiciaire pour tous les RMIstes ! (Alors qu'il peut consulter tous les relevés bancaires sans qu'il y ait "démarche judiciaire")

Sinon, de toute façon : si on découvre des biftons dans ton matelas, c'est aussi une fraude qui peut te coûter cher ! Mais faudrait que l'Etat aille fouiller dans tous les matelas des RMIstes !

Donc.. à risque égal... autant choisir la solution la moins contraignante...


lilnono a écrit:Ensuite, également important avec l'assurance vie : tu ne peux pas utiliser l'argent placé sans avoir l'accord du bénéficiaire, à moins que ce ne soit stipuler dans le contrat.
Oui, ça je peux m'en arranger. Mais ce qui me gêne c'est que pour entrer ou sortir du pognon sur une assurance, ça coûte de gros frais (c'est pas censé servir de compte courant !). Et pour les retraits, ça laisse des traces administratives que l'Etat peut consulter sans mandat. (vu qu'il faut le virer sur un compte-courant)

Donc "planquer du pognon" OK. En retirer sans laisser de traces... Hum ! J'ai des doutes.

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Gerard le Ven 12 Fév - 16:04

...
J'ai entendu quelques remarques sur le point que j'exposais :

Gerard a écrit: 3 - Les chiffres officiels sont tombés :
D'ici la fin de l'année, il y aura UN MILLION de français SANS AUCUNE RESSOURCE !
Ni RMI, ni RSA, ni ASS... rien ! Que dalle ! Peau de zob !

C'est une première ! Devant le tollé, le Ministre de l'Emploi a annoncé la mise-en-place d'un plan pour ce million de français : des stages de formation rémunérés (à hauteur de 440 euros). Mais moi je doute qu'ils réussissent à créer un million de postes en stage.
Sans oublier le fait que les "exclus du système" ne seront pas faciles à joindre !

Et oui, s'il n'y a pas le moindre centime à gagner pour se pointer aux convocs de l'ANPE (Pole Emploi), pourquoi y aller ?

Du coup, le "chômage officiel" va baisser !
Les gens ne se donneront même pas la peine de signaler qu'ils sont au chômage ! Et donc comment fera-t-on pour leur proposer des stages de formation rémunérés ?!!

Quand Sarkozy aura placé tous ces gens en dehors du système et des statistiques, il ne sera pas facile de les récupérer...

...
avatar
Gerard

Nombre de messages : 248
Age : 55
Localisation : Paris
Humeur : De "bouef" à "pas mal"
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Fionah le Lun 9 Jan - 20:13

Planquer son argent dans son matelas, une technique ancienne. Rires.

On peut se faire piquer son fric par ses amis avec cette méthode.

Fionah

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour des biftons dans le matelas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum