Le badminton selon hikari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le badminton selon hikari

Message par Sarugaku nō le Mer 13 Juin - 11:59

Qu'est-ce que le badminton?

C'est d'abord un sport un sport mécanique* et mathématiques. Quoi de mieux pour analyser la trajectoire de ce volant à plumes qu'un repère orthonormé à trois dimensions (x; y; z) et les fameuses lois de Newton? Quoi de mieux pour trouver l'équilibre que l'étude du centre de gravité du corps et de celui du volant?

*J'entends par mécanique aussi bien le caractère biomécanique que physique (mécanique de Newton) du badminton.

C'est également un sport intellectuel. Intellectuel, pour moi, ce n'est pas "quelque chose d'intelligent" mais "quelque chose qui fait appel aux capacités cérébrales".
Le badminton a besoin des sens en premier lieu:
-la vue pour connaître la position de l'adversaire, pour connaître sa position par rapport au volant et sur le terrain, afin de pouvoir régler les coups
-l'ouie: elle permet de savoir si le coup est bien exécuté ou non selon le bruit que fait la raquette en fouettant le volant.
-le toucher: les sensations de la mains qui tient la raquette et des pieds en appui sur le sol sont très importantes pour doser la force des coups et coordonner les déplacements.

Enfin, le badminton est pareil à la danse en ce qu'il est esthétique et rythmique. Une des stratégies principales, surtout dans un match de double, est la maîtrise du rythme, l'accélérer, le briser...
Aussi, on peut reconnaître un mauvais coup par son inesthétisme. Un coup élégant est généralement bien exécuté.

Ce qui est intéressant dans ce sport, c'est qu'en réalité il n'y a pas de véritable vainqueur. En effet, le but étant de faire tomber le volant [dans le terrain de l'adversaire], celui qui y parvient n'a pas perdu, mais a tout de même fait tomber le volant. Dans un match, les joueurs ne s'affrontent pas directement pour autre chose que "maintenir le volant au-dessus du sol le plus longtemps possible". Ceci peut être vu comme une métaphore de l'impuissance, fatalement nous mourrons tous, fatalement le volant finira par tomber et il y aura un perdant. C'est également ce que j'y ai vu, "une lutte contre l'impuissance", et c'est pour cela que j'ai du mal à considérer un jeu différent que celui d'un jeu d'attaque et de smash pour gagner.

Mais le badminton, au travers de son "gameplay" (pour reprendre un terme de jeu vidéo), n'est pas un sport dans lequel on peut imposer son jeu à l'autre, il nécessite un dialogue entre les deux joueurs, et chaque coup est un argument. Les coups d'attaques et surtout les winning shots ne doivent intervenir que lorsque l'adversaire commet une faute rhétorique ou que son argument ne tient pas la route.

Dans mon club en particulier, j'ai remarqué que l'ouverture d'un dialogue réel ne se fait qu'à partir du moment où il y a eu entre deux joueurs un match avec un dialogue (fictif) satisfaisant pour les deux joueurs.

Il y a deux choses que j'aime dans le badminton, et toutes deux relèvent de son côté esthétique. Par exemple, lorsqu'un amorti au filet (on dit un contre-amorti) est exécuté, on pourrait presque voir le mouvement d'une vague qui s'abat doucement sur le sable de la côte. J'aime observer les gestes élégants, donc bien exécutés, et j'aime observer la danse constituée par les déplacements lorsqu'ils sont rythmés.

Pour conclure, je dirais que je me vois très mal dans un autre sport, et surtout que j'ai envie de progresser au badminton pour atteindre cette danse que je vois souvent!

avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum