Que sont devenus?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Lun 21 Mai - 23:49

Une culture oui, mais je n'aime pas trop ce relativisme, si on cherche bien même les meilleurs jeux ( et je geek pas mal, en tous cas geekais ) n'offrent que de pâles histoires et de piètres réflexions. Bien sûr un Civilisation peut offrir une porte d'entrée à l'Histoire antique, mais en aucun cas former une véritable culture. L'industrie est celle du divertissement, je ne nie pas qu'on puisse se cultiver en se divertissant, comme le pensais Molière avec la comédie, en revanche très et trop rares sont les jeux qui proposent une véritable réflexion : l'objectif premier est toujours très largement celui d'amuser, et non d'instruire ou de provoquer la réflexion, ce qui me semble être une des tâches de l'art. La dimension esthétique du jeu est elle aussi toute entière tournée vers un plaisir de jouer et non une recherche du beau, la seule volonté dans le jeu vidéo est encore trop souvent de faire plaisir au consommateur-joueur. A ma connaissance aucun jeu ne s'est élevé au rang d'art, et ne propose une véritable réflexion ( pas au sens de mystères et devinettes comme un zelda ou un Myst...).

On peut alors mettre le jeu vidéo au rang de la culture, tout comme les cartes pokémons ou la corrida et le catch font partie d'une certaine culture, mais pas au même titre que le cinéma qui, même s'il possède énormément de déchets, dans les rangs des blockbusters notamment, lui, offre de véritables sources de réflexions dans tous les genres. Il n'est pas nécessaire de citer Audiard, Bergman, Rohmer, Scorsese ou Cronemberg pour cela... De même pour la BD qui propose des formes bien plus développée, à mon goût, d'esthétisme.

Le jeu vidéo en lui même n'est pas incompatible avec l'art, mais pour le moment aucun jeu n'a véritablement répondu à ces attentes. D'ailleurs il y'a fort à parier qu'un jeu artistique ferait un flop commercial : ce n'est pas ce que veulent les joueurs, qui préfèrent les coops sur les MMORPG ou les jeu de shoot comme Call of Duty, qui peuvent être de très bons jeux, mais certainement pas des éléments d'une culture artistique.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par louisguimel le Mar 22 Mai - 22:15

Les jeux vendu dans le commerce sont d'une pauvreté affligeante.
99 % de la production audiovisuelle l'est aussi. Le producteur principal au cinéma est la télévision, ce qui ne tire pas toujours les choses vers le haut.

Personnellement, de manière plus confidencielle, j'ai vu des oeuvres numériques intéractives, sous forme de jeux de rôle, réalisé par des plasticiens. Des oeuvres au scénario travaillé avec des atmosphères proche de l'art vidéo.

Dans l'absolu, je ne vois pas d'obstacle fondamental à la réalisation d'oeuvre d'art dans le domaine du jeux vidéo. Le jeux vidéo est un domaine plus jeune que le cinéma ou la peinture. Attendons un peu.

Le jeux vidéo fait partie de la culture et influence l'art. Notamment dans la musique et le cinéma. Pas toujours en bien il faut le reconnaitre.

Le jeux vidéo est encore trop 'coinçé' à mon goût et gagnerai à être plus débridé, plus déjanté. Il trop prisonnier de scénaristes ado attardés qui ne voient le monde qu'au travers de guerriers musclés et elfettes à gros nichons.
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Mar 22 Mai - 23:53

C'est encore trop une poiesis, une activité tournée vers un but extérieur à elle même, plus qu'une praxis, une activité qui a sa fin première en soi, qualité indispensable pour être une oeuvre d'art. La subordination du jeu au plaisir n'est à mon avis pas prêt de cesser. D'ailleurs quand un jeu est beau sans être plaisant il est raté, le but du jeu est de plaire, de donner du plaisir aux joueurs, pas d'avoir une valeur intrinsèque.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Mer 23 Mai - 11:04

Il en va presque de même de la littérature, Little : pour l'éditeur, vendre d'abord, c'est à dire, pour l'auteur répondre à des critères précis qui lui délivrent son label "bon pour le commerce". En dehors de ça, le désert. Qui n'est pas rentable, qu'il meure !
Louis, les elfettes à gros nichons, ça m'a fait marrer !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Mer 23 Mai - 12:30

Dostoïevski à Genève avait du vendre son seul costume pour permettre d'acheter du beurre et du lait à sa femme et son enfant, il ne pouvait alors plus sortir de chez lui car il passait sa journée en sous vêtements en écrivant L'Idiot, un des plus grands romans du XIXème. Aujourd'hui il serait certainement un des romanciers les plus riches du monde...
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Mer 23 Mai - 12:43

Tu crois vraiment que de nos jours il serait reconnu et fêté ? J'en doute...

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Mer 23 Mai - 18:14

Il a commencé à connaître la gloire de son vivant, à la fin de sa vie. Il y'a toujours un décalage entre le génie et le succès. Le premier étant nécessairement en avance.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Mer 23 Mai - 18:46

Bon, ça me rassure, je serai louangé à titre posthume Razz

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par louisguimel le Sam 26 Mai - 15:56

Littlewingrunner a écrit:C'est encore trop une poiesis, une activité tournée vers un but extérieur à elle même, plus qu'une praxis, une activité qui a sa fin première en soi, qualité indispensable pour être une oeuvre d'art. La subordination du jeu au plaisir n'est à mon avis pas prêt de cesser. D'ailleurs quand un jeu est beau sans être plaisant il est raté, le but du jeu est de plaire, de donner du plaisir aux joueurs, pas d'avoir une valeur intrinsèque.

Penses tu qu'on peut faire une oeuvre artistique avec le jeux vidéo comme on le fait avec le cinéma ?
Ou au contraire, c'est impssible car le jeux vidéo ne possède pas les fondamentaux pour ?
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Sam 26 Mai - 18:21

L'art a toujours été lié avec son public et sa réception, un peintre évidemment faisait plaisir à son public, le divertissait si l'on voulait, mais au sens romain alors, l'otium, ou le scholè grec. Le cinéma de même, c'est une technique qui fait directement interagir avec le spectateur, si l'on en croit W.Benjamin dans son essai sur l'art à l'époque de la reproductibilité technique, et une émancipation à la fois de l'art et du public. Néanmoins ce rôle du public n'est pas non plus à surévaluer. Si on prend l'exemple de la littérature on peut voir qu'un lecteur a nécessairement un horizon d'attente vis à vis d'un livre, et qu'un livre qui ne fait que rentrer dans ce qui est attendu n'a pas vraiment de valeur, le livre doit excéder, créer une hémorragie interprétative, pour reprendre les mots de Barthes. C'est pour cela que le roman policier, sauf rares exceptions, n'est jamais un grand livre, il répond a une attente de retournement du lecteur, en somme il n'y a jamais rien d'inquiétant, de dérangeant. De même chez les écrivailleurs modernes dont je ne citerai pas le nom...

C'est également pour cela qu'un auteur n'est jamais directement compris par son lecteur : Gide qui lit Proust par exemple n'y voit ( et certains y voient encore...) qu'un esthète narcissique qui raconte son enfance ou comment sa mère le berçait. En somme il est passé à côté de la nouveauté du livre, pas seulement du style, mais aussi de son côté dérangeant, du non-dit qui est dilué en permanence dans la Recherche, qui porte bien son nom puisque c'est une recherche dans les tréfonds de l'âme humaine.

Pour reprendre, Louisguimel, ton exemple du cinéma, et tu verras que ma digression inaugurale n'est pas inutile, on voit aujourd'hui que la même dynamique est en place. Ozu, un réalisateur japonais de génie, ne faisait que 5000 entrées à ses films, parce que lui aussi proposait une nouveauté, un décalage vis à vis de son public, ses films n'offraient rien avant d'avoir été vu. Je m'explique : quand on va voir un film de super héros on ne s'attend pas à être surpris, Avengers par exemple ne joue sur aucun décalage mais plutôt sur une surenchère permanente, comme Transformers, tout est calqué sur ce que le spectateur veut voir consciemment. Le cinéma d'Ozu est fondé sur ce que le spectateur veut a priori ne pas voir. C'est dans cette dialectique que se range la valeur d'une oeuvre à mon avis. Dès lors le cinéma peut produire, au delà du simple aspect esthétique, qui est toujours en relation avec un fond, pour créer une forme-sens comme on dit en linguistique, des chef d'oeuvres comme des navets, je ne fais que dire une banalité en exposant ceci. Les réalisateurs comme Bergman, mon favoris, créé une véritable oeuvre artistique car il ne répond pas à une attente directe ( évidemment quand on regarde du Bergman on s'attend toujours à quelque chose, mais ce n'est pas ce que je veux dire), mais excède l'attente sans surenchérir, il fait éclater notre représentation par l'irruption d'une nouveauté. La nouveauté caractérisée par ce qu'elle est dans le temps et hors du temps, la tradition n'ayant laissée aucun testament ou elle figure, pour reprendre l'expression de R.Charr. L'irruption de l'impératif chiffré devient alors ce qui ronge le cinéma, et on le voit bien actuellement. Certains réalisateurs savent qu'ils ne font leur film que pour un public de quelques milliers de personnes, pas plus.

Le jeu vidéo est lui, par son aspect ludique, intégralement rattaché à un horizon d'attente du consommateur ( qui n'est pas spectateur, lecteur, mais bien consommateur) qui l'empêche de produire une nouveauté autre qu'esthético-technique. Son but est ouvertement de plaire, de complaire pourrait-on même ajouter ( et ceci n'est nullement une critique puisqu'à mon sens il n'a pas la prétention d'être un art), et pour cela il ne peut jamais déranger ( qu'on ne me réponde pas que Silent Hill est dérangeant, c'est justement à quoi on s'attend en achetant le jeu...) : quand un jeu ne correspond pas à ce qu'on attend de lui il est d'ailleurs raté. Un call of duty est fait pour être un jeu de guerre, pas une analyse psychologique ou quoi que ce soit qui ennuierait d'ailleurs grandement les joueurs. Le jeu vidéo pourrait, intrinsèquement, produire des oeuvres d'arts, ce n'est pas une restriction interne au format en lui même. Mais c'est bien par son appartenance au milieu vidéo-ludique.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par louisguimel le Lun 28 Mai - 16:46

Donc aujourd'hui le jeux vidéo n'est pas un art mais ce n'est pas un obstacle fondamental. L'obstacle c'est le milieu du jeux vidéo. Il faudrait peu être un festival de Cannes du jeux vidéo pour favoriser la naissance du Game Art .
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Lun 28 Mai - 22:43

C'est du moins ma position, si elle est convaincante je ne peux qu'en être ravi Very Happy
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Medea le Mar 5 Juin - 22:01

J'veux pas faire ma monomaniaque, mais Dragon Quest apprend énormément. Le vocabulaire qui y est employé, par exemple, tranche nettement sur ce qui est d'habitude réservé aux générations non croulantes.
Je me souviens avoir un jour bien rigolé quand mon helléniste de mari a calé devant une émission demandant le nom des Titans.
Mouah, je le savions, petit patapon Very Happy

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Mer 6 Juin - 0:05

Tout comme Question pour un champion peut apprendre des choses... Même avec Secret Story on peut apprendre des trucs ( paraît-il). Ça ne veut pas dire grand chose...
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Medea le Mer 6 Juin - 12:29

Certes, mais qu'on ne dise pas que cela n'apprend rien.

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Littlewingrunner le Mer 6 Juin - 13:12

Personne n'a dit ça.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 25
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Sarugaku nō le Jeu 7 Juin - 12:44

Napotea medea!
Salut Nath!
Salut Oiseau!
Je vois que mon sujet vous à fait réfléchir @@

Il y un jour je me rappelle... mon oncle qui est prof d'histoire parlait... d'histoire (je ne sais plus exactement de quoi il s'agissait).
Et à un moment il demandait "on vous a bien appris ça à l'école?"
Et moi je lui répondai: "euh... non, j'ai appris ça sur un jeu vidéo!"

Very Happy


Non, mais franchement, faut arrêter avec les jeunes qui n'apprennent rien à l'école... on apprend ce qu'on apprend au cours de notre vie et puis c'est tout...
avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par grumpythedwarf le Jeu 7 Juin - 12:54

Là, j'abonde; ce que je sais, je ne le dois qu'en partie infime à l'école.
Vivent les autodidactes !

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Jeu 7 Juin - 12:57

lé geun cédéfénéan !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Sarugaku nō le Jeu 7 Juin - 13:08

Globouille a écrit:lé geun cédéfénéan !

Il t'a tant marqué que ça ce terminator? @@
avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Jeu 7 Juin - 14:20

Ah non, c'est pas Terminator, c'est Kikoo le kevin !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Sarugaku nō le Jeu 7 Juin - 17:00

pas tellement mieux...
avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Globouille le Jeu 7 Juin - 17:06

Nettement mieux, au contraire, car le kikoo est un être complexe doué d'une personnalité qui est une mine inépuisable de découvertes pour le psychologue.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Sarugaku nō le Jeu 7 Juin - 17:43

lol
avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Medea le Ven 8 Juin - 10:45

Globouille a écrit:lé geun cédéfénéan !

Lé KROULAN KI DIZ SA C ABUZLAND!!!!!!!!!

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que sont devenus?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum