Ville vs campagne

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ville vs campagne

Message par Medea le Mar 20 Sep - 12:34

La vie en ville, dans la mienne du moins, est un vrai cauchemar.

J'envie souvent notre Glo qui parle de la belle nature qui l'entoure. Un heureux Cévénol s'inscrit sur le forum ? je l'imagine aussitôt habitant un petit village blotti dans les cimes.

Pourtant, je suis la première à apprécier le fait que mon mari et moi habitions à trois kilomètres de notre lieu de travail respectif.

J'aime avoir tous les magasins à proximité immédiate. Il y a des écoles partout. Poste, banques, établissements de soins de santé voisinent. La concurrence joue tant en ce qui concerne les prix que l'accueil, la variété, la fraîcheur, la présentation et j'apprécie pouvoir bouder telle boulagerie à cause de la rudesse de l'accueil : je peux acheter du pain dans dix autres commerces dans un rayon d'un kilomètre. Je fréquente trois théâtres. Les cinémas ne sont pas une petite salle paroissiale bricolée où l'on passe et repasse des films du siècle passé.

Si ma maison brûle, les pompiers ne sont pas loin.

Si j'ai une crise cardiaque, l'ambulance sera là en trois minutes.

Alors, ville ou village ?


Dernière édition par Medea le Mar 20 Sep - 13:00, édité 1 fois

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Globouille le Mar 20 Sep - 12:58

Pour moi, c'est tranché : la campagne. Entendre le vent dans les feuillages, voir s'ébattre les geais, les loriots, les mésanges, s'endormir au doux battement de la pluie sur les volets, s'éveiller dans un rayon de soleil, sortir de chez soi pour être directement de plain-pied avec la nature, rien ne remplacera jamais ce privilège. Plus tard, quand je serai bien vieux, peut-être penserai-je autrement. Mais pour l'heure, si on voulait me tuer à petit feu, on me forcerait de vivre en ville. Je n'ai jamais vécu en ville, mais j'ai eu quelques échantillons de ce genre d'existence lors de séjours chez des amis, et l'impression qu'ils m'ont laissé est celle d'un enfermement.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mar 20 Sep - 13:10

Je crois que j'ai trouvé la solution. On disait que je gagnais à l'euromillions et que j'avais une maison de campagne un peu partout dans le monde... Laughing Je pourrais par exemple y établir des personnes du cru et les envoyer quinze jours en vacances quand je voudrais y aller cheers



Tu vois, Glo, ce qui est moche, dans notre petit pays, c'est que les banlieues, les villages, finissent par se toucher en s'étendant. Gosselies touche Jumet, qui borde Lodelinsart qui se trouve juste à côté de Dampremy, limitrophe de Charleroi. Il n'y a plus de campagnes. Les terrils et les parcs sont souvent des poubelles. Il faut rouler un bon moment avant de trouver un paysage bucolique et surtout, un endroit où l'on peut marcher loin des ordures. Ne PAS essayer les Ravel de la région, nous les avons faits et n'y mettrons plus les pieds. Rien n'est plus ou moins propre avant les environs de Thuin, à plus d'une demi-heure de route en voiture.

Cela va moins vite que la SF ne le proclame, mais la catastrophe est en route.

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mar 20 Sep - 13:31

Exact, medea. Les villages mêmes sont tentaculaires chez nous, mais j'ai la chance d'avoir de la campagne (bien qu' 15 km de chez toi).
Gros village animé, mais à portée de flèche de deux villes.
Habiter en ville est pour moi inconcevable.
Trop peu de nature.
J'ai un bois à 1 km, et la campagne s'étend sur 10 km en face de la maison.
Je ne voudrais pas changer.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Opaline le Mar 20 Sep - 13:37

Globouille a écrit:Pour moi, c'est tranché : la campagne. Entendre le vent dans les feuillages, voir s'ébattre les geais, les loriots, les mésanges, s'endormir au doux battement de la pluie sur les volets, s'éveiller dans un rayon de soleil, sortir de chez soi pour être directement de plain-pied avec la nature, rien ne remplacera jamais ce privilège. Plus tard, quand je serai bien vieux, peut-être penserai-je autrement. Mais pour l'heure, si on voulait me tuer à petit feu, on me forcerait de vivre en ville. Je n'ai jamais vécu en ville mais j'ai eu quelques échantillons de ce genre d'existence lors de séjours chez des amis et l'impression qu'ils m'ont laissé est celle d'un enfermement.

Jusqu'à il y a une vingtaine d'années, j'ai toujours été citadine : née à Grenoble, puis Versailles, puis enfance à Laval en Mayenne, puis re-Versailles avant de vivre 7 ans à Lyon et là vraiment, je n'en pouvais plus ; j'avais mes deux premiers enfants.

Lorsque je suis arrivée à Lyon, c'était suite à ma demande de mutation - j'étais alors agent de voyages - je n'envisageais pas de vivre à la campagne car c'eut été incompatible avec mes horaires de travail.

Ma priorité étant d'avoir des enfants - le stress que je vivais au boulot me bloquait tout - j'ai cessé de travailler et j'ai eu mes deux premiers enfants et là, l'envie très forte de partir à la campagne germa.

Je n'ai jamais regretté que nous nous soyons installés dans ce hameau, à côté de ce tout petit village perché dans les collines du haut Beaujolais, même si ce ne fut pas facile de devoir mettre deux de mes quatre enfants à l'internat du fait de l'éloignement par rapport aux villes les plus proches et aux deux grandes villes que sont Lyon et Roanne.

Si je me passe fort bien de la ville, il n'en est pas de même pour mes enfants car mes deux cadets bossent à Lyon, mon aîné en ville également et il en sera sûrement de même pour ma benjamine.

L'idéal, comme disent mes jeunes, c'est d'avoir un appart' en ville la semaine quand on bosse et une maison à la campagne mais tout dépend bien sûr de ses moyens financiers et une telle vie, c'est vraiment un luxe qu'à l'heure actuelle on ne peut se permettre.

Mes jeunes ont un pied à la campagne et un pied en ville et cela leur convient parfaitement.

En fait, c'est le boulot qui détermine ce choix de vie : ville ou campagne.

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mar 20 Sep - 14:14

Et comment as-tu trouvé cette maison, ma Beaujolaise : par hasard ou ton chéri y vivait déjà ?

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Opaline le Mar 20 Sep - 14:21

Durant la semaine, on décortiquait les annonces immobilières et chaque samedi, on partait avec les deux bébés, l'aîné dans le siège à dos et bébé dans le kangourou et on visitait une ou deux maisons dans la matinée, on pique-niquait et on visitait encore une ou deux maisons dans l'après-midi et ma foi, c'était vraiment très agréable et je garde de cette période d'excellents souvenirs ! Very Happy

On connaissait bien la région pour l'avoir sillonnée en long, en large et en travers, à pied et à vélo et ce, depuis notre enfance ! Wink

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mar 20 Sep - 16:16

Alors, moi, j'aurais continué toute la vie, tant ça paraît effectivement sympa, ce que tu racontes Very Happy

Et comment avez-vous fait pour vous décider pour "celle-là" !

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Opaline le Mar 20 Sep - 17:06

Alors en fait, on n'avait rien trouvé qui nous plaise vraiment pour le programme "visites" du samedi suivant car les deux seules maisons repérées dans les annonces immobilières du journal se trouvaient dans deux villages mais trop éloignés de Lyon.

Ayant quand même envie de partir la journée avec bébés et pique-nique, on a visité une première maison dans un premier village mais boooof, alors on a pique-niqué dans un pré à côté avant de monter dans le village qui devint par la suite, notre village ! Wink

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Littlewingrunner le Mar 20 Sep - 17:54

Ville sans hésiter, la campagne quand j'aurais des cheveux blancs ! Je ne vois même pas pourquoi il conviendrait d'argumenter pour un jeune comme moi, les raisons semblent évidentes. Les villes sont d'immenses pôles culturels ( études, littérature, cinéma, expositions, conférences...) et idéologiques ( et pleins d'autres choses ), qui a déjà vu une révolution se faire à la campagne ?

Et parmi les villes de France Paris me semble la plus désignée, par son statut de global city.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Opaline le Mar 20 Sep - 18:15

Littlewingrunner a écrit:... Je ne vois même pas pourquoi il conviendrait d'argumenter pour un jeune comme moi, les raisons semblent évidentes. Les villes sont d'immenses pôles culturels (études, littérature, cinéma, expositions, conférences..) et idéologiques (et pleins d'autres choses)...

Je comprends ça parfaitement et je pensais comme toi lorsque j'avais ton âge, que je faisais des études et après, lorsque je bossais car il aurait été alors inenvisageable, vu les horaires que j'avais, de vivre à la campagne alors que je bossais à Lyon.

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mar 20 Sep - 18:18

Hé bien moi pas, je suis plutôt du genre rêveuse, à faire de longues marches dans la nature. Le cinéma, ce n'est pas pour moi.

D'où mon tiraillement entre les deux. Et puis un ado aux études, c'est sûr qu'il sera mieux en ville, mais dès que tu as ta propre voiture, le deux sont conciliables assez facilement, malgré tout.

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Globouille le Mar 20 Sep - 20:02

Ouais ben tout d'même, le Little, commenc-tu veux que j'aimions la ville alors que j'étions né au milieu des brebis ? La belle affaire ! Et les pâturages, vin diou, vous z'en avez-t'y dans vos villes ? Et la Marie qu'on lui lève la jupaille dans l'foin, hein, qu'est-ce t'en dis ? C'est ça nos pôles culturels, à nous aut' !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mar 20 Sep - 23:54

Oui. Little a raison et nous n'avons pas tort.
Question d'âge, peut-être.
L'attractivité des villes ne tient pas grand place dans mon coeur.
Mais je suis vieux et j'aime le silence, la paix et la tranquilité.
Je suis conscient que je manque des opportunités, mais c'est un choix.
Je reviens de Lisbonne qui est une ville grouillante de vie.
J'adore les soirées lisboètes, mais je préfère ma cambrousse.
On ne se refait pas.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Littlewingrunner le Mer 21 Sep - 0:10

En plus je suis né en banlieue, les grands espaces ça me fait peur, j'adore être pressé, qu'il y'ait du mouvement, être entouré de monde, être en activité perpétuelle, que les choses aillent vite, qu'il y'ait du choix pour sortir, qu'il y'ait un certain anonymat. J'ai une maison de campagne dans les Cevennes, j'aime bien y rester un peu, quelques semaines, par an, mais au bout d'un moment je sature et l'air pollué de Paris me manque!

Tokyo m'a plut pour les mêmes raisons.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mer 21 Sep - 0:37

Tu es un rat des villes, Little. Tu n'y changeras rien.
En fait, l'important est de se rendre compte, in fine, que les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.
L'équilibre est le maître-mot , je pense, comme dans tout.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mer 21 Sep - 9:56

La vie associative était (et est encore parfois) très importante dans les campagnes, il y a quelques décennies. Il y avait bien sûr tout le côté paroissial. Les veillées au coin du feu avec un aïeul qui raconte des histoires. Les jours de marché, de kermesse étaient des fêtes.

Soyons justes : je n'aime pas ça non plus. Mon chéri et moi sommes asociaux Embarassed

Le coin du feu, le marché, ok, mais seulement lui et moi Twisted Evil



C'est marrant, je lève les yeux et vous fais profiter de ma collecte du jour (que vous avez peut-être également) :
Toubabou peut vous envoyer une carte postale de Côte d'Ivoire. pour 5€ Tafmania.com
Yellowfish peut Faire des DM de maths/physique (collège-lycée) pour 10€ Tafmania.com
K4poral peut vous apprendre l'espionnage informatique pour 15€ Tafmania.com


Very Happy

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mer 21 Sep - 10:22

Tiens ! Deux asociaux !
Bienvenue au club.
Je me demande si je ne deviens pas élitiste, à devenir de plus en plus exigeant dans mes choix.
Manquerait plus que je devienne acariâtre, tiens !
Ben, ça doit être l'âge...

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mer 21 Sep - 10:52

Oui, Grumpy, tout a un double aspect. La solidarité des villageois vs le manque d'intimité, les cancans. "Mentalité de petit village" : ça veut tout dire. Je préfère n'avoir personne à qui aller emprunter un morceau de sucre (en même temps, en ville, il y a toujours quelque chose d'ouvert) et ne pas entendre des réflexions du style "tiens, hier, elle ne m'a pas dit bonjour, elle fait sa fière mais quand elle a besoin de quelque chose..."

Je précise que ce n'est pas du vécu, mais de l'ouï-dire Laughing



Mais qu'en pense notre campagnard de Globouillie ?

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Globouille le Mer 21 Sep - 11:04

Pour guérir de son asociabilité, un seul remède, vivre quelques années au pays basque. Ça choque les citadins d'entendre deux personnes qui se saluent à voix sonores d'un trottoir à un autre, avec force gestes démonstratifs et interjections mâtinées de langue locale. L'autre jour, j'étais à Mauléon. Un encombrement d'automobiles s'était produit à un croisement, on ne savait plus qui devait passer le premier. Je descends de ma voiture et je fais "plouf" en désignant celui à qui serait octroyé ce privilège, sous les regards approbateurs des autres. Les gendarmes étaient derrière moi, dans leur fourgon, pliés de rire. L'un d'eux m'aborde et me dit : "avant d'être affecté ici, j'étais à Soissons, et je vous prie de croire qu'on n'a jamais vu une scène comme celle-là".
Autre aspect de la vie souletine : j'achète des fleurs pour offrir à une amie dont c'était l'anniversaire. Je sors de chez la fleuriste, mon gros bouquet dans les bras. Un enfant d'une dizaine d'années passait par là, il avise le bouquet et me dit : "Adiou, gaizo, si ta fiancée est aussi belle que le bouquet, tu as de la chance".
Vous comprenez pourquoi je quitterais difficilement cette région : on y respire, positivement. Tout le monde sourit, tout le monde est joyeux, il n'existe pas de barrière des âges, on discute avec le premier venu qui nous était encore inconnu la minute d'avant, et si on se revoit c'est pour s'inviter à l'apéro.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mer 21 Sep - 11:12

Ah, mais nous ne souhaitons pas guérir, Glo, nous sommes très bien comme ça. Ce que tu racontes est très bien entre gens de bonne compagnie, mais n'essaie pas à Charleroi. Le premier "commerçant" que tu vas faire rentrer chez toi va te dévaliser par la suite (c'est très connu, ici !) et si tu as le malheur de sourire aux gosses du voisin, tu peux être sûr de le voir arriver, pleurnichard, en demandant ceci ou cela "pour les enfants".

C'est aussi pour cela que nous adorons la Grèce. Là, nous nous laissons aller, sourions, rions, tentons le contact sans craindre faire des mimes improbables pour nous faire comprendre. Je vous ai raconté la fois où je devais demander si c'était de l'huile d'arachide ? j'ai dessiné une cacahuète, vous voyez, une espèce de double rond poilu relié par le centre ?

Oui, c'est ce qu'ils y ont vu aussi.
Argh, le fou-rire Laughing




_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mer 21 Sep - 12:35

Quand on connaît trois mots de grec, ces gens sont très conviviaux, à condition de ne pas jouer au touriste arrogant et pressé.
C'est pourquoi j'adore la grèce.
Hélas, je n'y suis pas allé cette année (Malte et le portugal obligent)

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Globouille le Mer 21 Sep - 12:38

Καλώς ήλθατε στην Ελλάδα!

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par grumpythedwarf le Mer 21 Sep - 12:41

Absolument !

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Medea le Mer 21 Sep - 13:11

Je n'aurais mieux dit !

Ils sont d'ailleurs connus pour leur xénophilie.

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ville vs campagne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum