Teufs corsicaines

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 10:41

Et voilà la toute première, je l'ai faite dès notre arrivée à Portu :

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:06

Les animaux.
En Corse, il ne connaissent pas le plat pays, alors il y a très peu de pâturages et les animaux vaguent en liberté sur la route, sans pâtre, parfois par groupe de deux mais souvent tout seuls.





Il est très amusant de donner à manger aux cochons, ils se laissent caresser. Le souci, c'est que quand tu n'as plus rien à donner, t'as intérêt à courir vite, ils réclament vigoureusement Shocked

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:14


Le petit village d'Ota, à flanc de montagne. Si vous ne savez pas très bien conduire, allez-y plutôt à vélo !
D'autant plus que la gentille dame de l'agence nous avait largement surclassés avec la voiture : une immense Kangoo Eco diesel à garer et faufiler...

Ca, c'est une grande route : notez les DEUX bandes tout entières !
Les eucalyptus, utilisés pour assécher les marais, embaument. Les Grecs ont appelé la Corse "île de beauté" et ils avaient raison. Mais les Anglais l'appellent "l'île des senteurs" et ils n'ont pas tort : c'est un vrai festival pour la truffe.

Il n'y a même pas de place pour les morts, enterrés plic-ploc par deux ou trois tombes :

Parfois, les piétons surplombent les pylones à les toucher !



Dernière édition par Medea le Mer 20 Juil - 11:37, édité 1 fois

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:21

Tous les jours, nous allions nager. Parfois, des gamins sautaient du pont No

Et toujours, partout, les montagnes...

Parfois on se croirait en Suisse, parfois au Colorado.

Heureusement que le maquis est près de la mer, n'est-ce pas :


_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:26

Nous avons fait trois excursions marines :

Voyez-vous le nid du balbusard (aigle marin) à droite sur l'image suivante ? nous avons vu l'oiseau dessus, lors d'une autre excursion ailleurs : (mais évidemment, là, je n'avais pas mon appareil)

Calvi est est une forteresse très belle :

L'inévitable photo de Napoléon, à Ajaccio :

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Globouille le Mer 20 Juil - 11:28

Superbes photos, Medea ! On en a plein la vue...

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3863
Age : 32
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:34

J'ai beaucoup conduit, car mon chéri n'aime guère les manoeuvres. Sur la photo, la route a l'air assez large, mais fatalement, si l'on veut s'arrêter pour photographier, faut bien une "passing place" (comme on dit en Ecosse)

Mais après, je me récompensais...

Nous avons été ravis des Corses, je ne sais pas comment j'avais ces idées (Astérix ?) mais je les croyais assez rébarbatifs et j'avais un très mauvais souvenir de l'accueil provençal, où l'on a toujours l'air de déranger quand on entre dans un restaurant. Hé bien, ils sont tout simplement charmants. Maintenant, nous sommes souriants, nous disons bonjour, merci, au-revoir et tous les matins, la chambre était nickel afin de faciliter le travail de l'homme de chambre, Rémus.
Le vin de châtaigne est excellent : une très bonne surprise.
Le veau est bien rouge, mais délicieux. Et nous n'avions jamais mangé autant de poisson de notre vie Very Happy
Bon là, je vais faire deux trois trucs, à plus tard, les zamis ! pirat


Dernière édition par Medea le Mer 20 Juil - 12:12, édité 1 fois

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:44

Globouille a écrit:Superbes photos, Medea ! On en a plein la vue...
Merci tout plein !
Ah ben zut, j'ai même mis la photo de mon chéri, j'espère qu'il ne m'en voudra pas.


Je savais que ces photos de feux d'artifice étaient très dures à faire, mais j'aurai essayé Embarassed
J'ai passé mes vacances d'enfance en Provence, mais c'est la première fois que nous assistons au feu d'artifice du 14 juillet. En plus, nous l'avons vu tranquillou, de notre balcon d'hôtel, la chance !

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 11:51

Il y a plusieurs criques, dont celle de Girolata, qui ne sont accessibles que par bateau. Tu les surplombes en voiture, tu vois ces magnifiques plages désertes et au début, tu t'étonnes. A Girolata, par exemple, il y a quelques habitants : le facteur fait 7 kilomètres à pied (aller) tous les jours pour les desservir. Ce "sentier du facteur" est d'ailleurs célèbre (moi, j'achèterais un ptit bateau à sa place !)
Une très grande partie de la Corse est une réserve naturelle, classée au patrimoine de l'humanité. Les Corses sont très soucieux de leur belle île, il y a quelques années, un complexe hôtelier avait été autorisé (pour une question de gros sous, nous parierons) et les indépendantistes ont tout plastiqué avant la fin des travaux : BOUM. Les promoteurs se le sont tenus pour dit, tu m'étonnes. Le guide qui nous a conté cela a conclu par un vigoureux "vous voyez, que le plastique peut être utile pour la nature !" Very Happy

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par grumpythedwarf le Mer 20 Juil - 12:10

Superbe, Medea; ça me donne envie d'y aller.
Et tu m'as donné faim avec ces superbes langoustes. Miammmm !
Mais, j'ai pas vu ton chéri. Oùkilest ?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 12:13

Cherche bien... je ne l'ai pas effacée, si il savait ! Embarassed

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par grumpythedwarf le Mer 20 Juil - 12:17

Dans le Canadair ?
Au pied de Napoléon ?
En-dessous de la langouste ?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 12:22

Non, là Embarassed

Dis, Grumpinet, j'ai invité une cop's à venir, tu crois que Gratte vit encore ? Sad

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Opaline le Mer 20 Juil - 12:58

Que c'est beau !!! Que j'aime cet aspect préservé, sauvage, pittoresque !!!

Plein les yeux !!! cheers

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Opaline le Mer 20 Juil - 12:59

grumpythedwarf a écrit:Au pied de Napoléon ?

Suis sûre que c'est lui, monsieur Medea ! study

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par grumpythedwarf le Mer 20 Juil - 13:16

Je n'en sais rien. Il n'est pas sur l'autre fofo qu'il a créé non plus.
Mystère.

Sympa ton chéri. Beau groin

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mer 20 Juil - 13:19

En Corse, quand tu demandes ton chemin, on ne te dit pas : "c'est dans vingt kilomètres" mais : "c'est dans deux heures". Faut avoir l'estomac bien accroché, la route sinue sans arrêt et surplombe parfois l'abîme, sans aucune protection.
Je vous quitte avec ces images de l'impressionnante forêt d'Aitone :


(j'lui dis tous les jours, Grumpinet Very Happy )

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Opaline le Mer 20 Juil - 13:22

grumpythedwarf a écrit:Il n'est pas sur l'autre fofo qu'il a créé non plus.
Mystère.

Ah, pa'cque monsieur Medea a créé son propre fofo ? study

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Opaline le Mer 20 Juil - 13:24

Medea a écrit:Faut avoir l'estomac bien accroché, la route sinue sans arrêt et surplombe parfois l'abîme, sans aucune protection.

affraid Oui alors là, aurais un groooos problème, moi et le trouillomètre au plus haut ! What a Face

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par grumpythedwarf le Mer 20 Juil - 13:42

Opaline a écrit:
grumpythedwarf a écrit:Il n'est pas sur l'autre fofo qu'il a créé non plus.
Mystère.

Ah, pa'cque monsieur Medea a créé son propre fofo ? study

Mais non, Op', je parlais de Gratte.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Opaline le Mer 20 Juil - 14:42

Ah, d'accord alors espérons qu'il va bien et sa petite famille aussi ! Smile

_________________
eurêka !!!
avatar
Opaline

Nombre de messages : 5738
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Lun 25 Juil - 9:46

Moi aussi, il a l'air super occupé, en tout cas, toujours sur un projet !
Les fêtes de Corse, à part celle des yeux, celles de l'accueil et de la gastronomie, c'est aussi les trois (pas une de plus) gouttes de pluie tombées en montagne, dégageant des senteurs puissantes. Le melon partagé avec les cochons en liberté, les pistaches qu'ils mangent, bien sûr, avec leur coque. Les explications que tu peux à tout moment demander à un Corse sur son île : comme ils l'aiment ! (et comme ils ont raison)

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par hirondelle le Lun 25 Juil - 21:41

Super, ces photos, Medea; c'est vrai que ça donne envie.
Ma préférée est celle du pont avec la petite rivière, d'abord parce qu'on voit que l'eau ne manque pas ce qui n'est pas toujours le cas et ensuite parce que ça donne bougrement envie de s'y baigner !
avatar
hirondelle

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 30/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par grumpythedwarf le Lun 25 Juil - 21:45

J'aimerais bien connaître la Corse.
Il paraît que c'est assez cher, non ?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Medea le Mar 26 Juil - 10:30

hirondelle a écrit:Super, ces photos, Medea; c'est vrai que ça donne envie.
Ma préférée est celle du pont avec la petite rivière, d'abord parce qu'on voit que l'eau ne manque pas ce qui n'est pas toujours le cas et ensuite parce que ça donne bougrement envie de s'y baigner !
Oui, et c'est malheureusement pour cela que la Corse est pleine de tours gênoises : en cas d'invasion de pirates, l'alerte se transmettait de tour en tour par l'allumage d'un feu.
Seul hic : au début, comme c'étaient des fonctionnaires que l'on chargeait de monter sur les tours afin de surveiller la tour jumelle et d'être prêt à allumer le feu.... et qu'une fois nommés, ces messieurs étaient toujours ailleurs à prendre un pot, une règle a été décidée : six mois sur la tour avec deux descentes. La première pour aller toucher son salaire, la seconde pour le ravitaillement et à la troisième, c'était la peine de mort.
Ca, c'était du règlement de travail, hein ? Very Happy
Et pourquoi la Corse était-elle sans cesse attaquée, et pas l'Italie et les alentours ?
Parce que, bien vu, en Corse, il y a de l'eau, il y pleut, donc les pirates venaient se ravitailler en fruits frais.
Dernière anecdote, quand la réserve naturelle au patrimoine mondial a été créée, de vastes terrains comprenant des vergers ont dû être abandonnés par les riverains.
Tous les fruitiers sont morts, car, comme ils n'étaient pas endémiques, ils avaient besoin de tailles et de soins spéciaux pour survivre...
Pour toi, Hirondelle pirat
PS on allait nager à la rivière presque tous les jours, le chemin pour y accéder était atroce, aussi bien la route que l'accès, mais une fois dans l'eau, quelle joie ! elle était glaciale, j'adore !

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Teufs corsicaines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum