Evolution du français

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Medea le Mer 22 Juin - 9:06

Pourquoi ne pas annoncer carrément la couleur ?
"A" ne se sentait ni homme ni femme et déplorait l'absence du neutre dans la langue. Il lui semblait que définir quelqu'un à partir de son sexe ne répondait pas à son caractère et interdisait à ses amis de lui appliquer des adjectifs révélateurs tels que "petit" ou "petite".
Et ainsi de suite ?
J'espère que ton récit sera une nouvelle, parce que ça doit être dur à faire dans la longueur...

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Sarugaku nō le Ven 29 Juil - 13:54

Merci Medea, mais en fait il s'agit de deux personnages (seuls) dans une histoires. L'un rencontre l'autre, mais on ne connaît le sexe ni de l'un ni de l'autre
avatar
Sarugaku nō

Nombre de messages : 1357
Age : 26
Localisation : dans la forêt
Humeur : humeur de thé
Date d'inscription : 08/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Littlewingrunner le Ven 29 Juil - 17:04

Ce qui peut être intéressant à faire alors ce sont des incises de narrations. Je me souviens de Bukowski qui dit, à peu près, dans Journal d'un vieux dégueulasse : " ( je sais que je suis passé du présent au passé ces dernières pages, si vous l'avez remarqué allez vous faire mettre un jambon dans l'anus, imprimeur : ne changez pas une seule lettre ! ) " , je trouve ça proprement génial, l'insulte au lecteur et la conscience de l'incohérence littéraire. En plus de supprimer les majuscules en début de phrases ce qui donne à son style un rythme oral il balance des trucs comme ça qui sont jouissifs à la lecture.

Dès lors tu peux commencer un peu comme Samuel Beckett en appelant les personnages A et B comme le suggère Medea, ce qui donnera un côté un peu expérimental c'est sûr. Et pour la description, si tu en fais une, tu te débrouilles pour tourner la grammaire : A était d'une taille moyenne, B à peine plus grand etc... Ou d'une façon plus fantasque, si tu veux réintroduire le neutre il faut être inventif ou malmener la grammaire... Mais ce qui serait pas mal c'est de commencer sur une longue tirade sur la langue française, limite insultante ( c'est le narrateur qui parle pas l'auteur ) : " La langue française est incommensurablement pauvre par rapport à une langue comme l'allemand, les français qui se sont targués d'être de grands esprits pendant des siècles se trouvent être des êtres terriblement obtus ! On remarque qu'ils sont toujours enfermés dans leurs cadres binaires, tel que le masculin et le féminin, pourquoi donc, comme les allemands, n'admettent-ils pas le neutre, bien plus utile pour la romance? Moi même quand j'écris ces lignes je me sens affreusement limité et contrôlé dans ma pensée, pourquoi ma pensée devrait-elle s'adapter à la langue et non l'inverse? Vous n'avez qu'à voir la limite de mes formes grammaticales : je n'ai trouvé d'autres façons pour amplifier mon emphase que d'utiliser des formes comme : " incommensurablement", " terriblement", " affreusement". Il faut que quelqu'un s'atèle à " créer sa langue". Depuis Rimbaud et les surréalistes personne n'a pu y arriver, et même eux ne se sont servis que de l'existant pour inventer : l'existant est un réservoir bien trop mince pour un esprit libre et inventif, la création doit transcender les cadres du langage. C'est ce que je vais tenter de faire ici".

Ça donne envie de continuer le livre?

Bref, ce n'est que mon idée de traiter le sujet, nullement une figure imposée.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Ven 29 Juil - 20:38

C'est la pauvreté, toute relative, d'ailleurs, du vocabulaire français qui fait sa richesse. Une langue qui possède des mots pour tout nommer ne ménage aucune surprise et ne convie qu'à peu d'efforts. En français, il faut faire deviner le sens de la phrase en fonction de la place des mots et des nombreuses significations d'un même terme ou de telle locution : un grand homme, un homme grand ; louer quelque chose, ambivalence délicieuse quand on l'applique à un programme politique, par exemple. Celui qui étudie et pratique plusieurs langues, comme c'est mon cas, s'aperçoit que le français est l'idiome de la clarté de l'expression et de la justesse de la pensée. Mais il faut le connaître, c'est là toute la difficulté. La langue française est une maîtresse exigeante qui ne se donne qu'aux plus assidus, aux plus dévoués et aux plus fidèles de ses courtisans.
D'où il résulte que je suis en franc désaccord avec le texte en italique, forcément. Celui qui a écrit cela ignore tout de notre langue.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Littlewingrunner le Ven 29 Juil - 21:04

C'est moi qui l'ait écrit héhé, et c'est absolument fait exprès : c'est arbitraire au possible, il faut que ça le soit. D'un point de vue logique je suis absolument d'accord avec toi, c'est d'ailleurs ma conviction intime.

D'un autre point de vue une entreprise comme celle ci est une écriture transgressive, les critiques littéraires diraient adolescentes, et c'est le but. En soi la démarche est faussée, mais il en revient toujours des choses intéressantes, on touche le fond de la littérature, Barthes dirait le " bord mobile ". C'est le lecteur qui va devoir se forcer, se plier, souffrir parfois, pour comprendre le texte. Hirondelle faisait remarquer que la démarche inventive d'Hikari serait peut être dure à lire, comme tous les textes qui cherchent à se libérer des conventions du langage : les surréalistes par exemple. Que dire alors de l'inventivité folle d'un Huxley qui "néologise" ( ce mot est un porte étendard ) à tout va ? Il suffit de voir la liberté que prend un Flaubert avec le français, le mot énorme se retrouve orthographié ENAURRME, parce qu'il est, étymologiquement, "hors norme". Une telle démarche est-elle vaine, tout en prenant en compte ce que tu dis Globouille ? Je ne pense pas.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 30 Juil - 9:49

Violez la langue, disait Victor Hugo, et ayez du génie !
Je n'ai jamais compris comment un esprit aussi intelligent que Voltaire ait voulu fixer la langue. Une langue fixée est une langue morte. Dans mes romans, j'ai inventé des tas d'expressions, parler, dire quelque chose à écho perdu, lâcher boutique (pour remplacer "déposer le bilan"), dépouiller l'épitoge, avoir les poches blanches, etc. On est libre d'inventer, d'inventer encore et toujours, pourvu que l'on ait une connaissance étendue de l'idiome que l'on pratique. C'est un peu comme un nageur qui crée de nouvelles figures : il ne se le permet que sous condition d'être un champion de la natation. Autrement, il se plante, c'est le bide et il se couvre de ridicule.
Je hais ces auteurs qui veulent faire du neuf sans avoir pris la peine d'étudier l'ancien : que dirait-on d'un musicien qui n'a jamais appris la théorie et qui se mêlerait de composer ? Tu me répondras qu'il y a eu Django Reinhardt ; mais il avait l'oreille, qui remplaçait le solfège, et du reste il est l'exception qui confirme la règle. Tout le monde n'a pas eu son génie, c'est un coup de la grâce...

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Littlewingrunner le Sam 30 Juil - 16:43

Django Reinhardt, Jimi Hendrix et une bonne lignée de musiciens de jazz, de rock, de blues ( surtout de blues, si l'on considère que tous les bluesman sans aucunes exceptions ou presque sont autodidactes, ce ne sont pas des virtuoses mais il y'a quelque chose).

Evidemment je n'ai jamais parlé de celui qui veut réinventer sans connaître, il tombe infailliblement dans le déjà fait et le déjà entendu . C'est pour ça que l'étude littéraire est diablement importante. Julien Gracq notait que l'on écrivait que comme on a lu, je ne connais aucun écrivain qui avoue n'avoir aucune culture littéraire ( je parle d'écrivain, pas d'écrivant). Même des autodidactes comme Burroughs, Bukowski ou Kerouac. Chacun a ses références, pour le second c'est Céline, Camus, Dostoievski, Tourgueniev et Hemingway.
C'est un peu comme ce que je me tue à dire pour la philosophie, et je pense que tu vas me comprendre : on ne peut penser de façon originale et profonde sans avoir lu les auteurs, à moins d'avoir un esprit analytique surprenant ( je connais quelqu'un, mais même lui lit, peu mais efficacement). Sinon on retombe dans milles platitudes, c'est évident.

La question pour le texte en italique est celle du nominalisme, vieille querelle moyenâgeuse. Aussi riche soit une langue elle ne permet jamais de dire, dans toute sa flexibilité, et dans sa forme existante, tout ce que l'on peut penser, Nietzsche notait que la " philosophie, dit-il, est prise dans les filets du langage". C'est pour ça que parfois pour faire du neuf les écrivains sont obligés de jouer avec les codes, d'user de leur fameuse "licence poétique" ou littéraire. Apollinaire ( qui n'est que l'exemple le plus connu) a si bien connu cette contrainte qu'il a utilisé des Calligrammes pour représenter ce qu'il voulait, avec des mots.


Dernière édition par Littlewingrunner le Sam 30 Juil - 19:30, édité 1 fois
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 30 Juil - 17:37

Bien sûr que l'esprit est infiniment plus flexible et plus libre que le langage. Ces mailles du langage, force est de nous en accommoder, faute d'être des esprits purs doués d'une invention éternelle et d'un pouvoir de création infini. De là la nécessité pour l'homme vivant dans un monde imparfait de tendre vers la perfection avec les outils dont il dispose. On en revient toujours à l'hyperbole et à l'asymptote. C'est notre tâche, je dirais une gageure divine, avec un sourire complice. Ce que la pensée conçoit le mieux est toujours ce qui manque de termes, disait Voltaire. Eh, pardine ! N'allons pas plus vite que la musique : on aura beau tourner et retourner mille fois le problème dans tous les sens, la frustration demeurera et le pauvre artiste en sera pour ses espérances de jamais parvenir à exprimer tout ce qui bouillonne en lui. C'est ainsi, et bien nous prend de l'accepter comme tel, même si la révolte contre cette impuissance est légitime. Soit dit en passant, ne prouve-t-elle pas que l'homme aspire à autre chose, et qu'il n'est pas loin, malgré ses dénégations, de croire en Dieu. Non ?
Et si c'était là la vraie religion ? Cette question m'a toujours parlé haut et fort à cet entendement mystérieux qu'est le sixième sens...

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par grumpythedwarf le Sam 30 Juil - 17:43

Vitesse des doigts sur un clavier= X
Vitesse de la pensée= ?
Jamais aucune technicité n'égalera l'imagination.

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 30 Juil - 17:46

Vitesse d'endormissement de Jéronimo et de Vivien le soir : quinze secondes.
Qui dit mieux ?

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par grumpythedwarf le Sam 30 Juil - 17:46

Oui, Little; tu as raison.
J'ai constaté que mes (énormes) lacunes en philo sont dûes à ma méconnaissance notoire des grands auteurs.
Sans l'abc, le raisonnement ne va pas loin, et retombe vite dans les clichés.
Mais à défaut de philosopher doctement, on peut utiliser son bon sens.
Ce bon vieux bon sens qui allie logique et intuition.
Aah, les autodidactes !

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par grumpythedwarf le Sam 30 Juil - 17:48

Globouille a écrit:Vitesse d'endormissement de Jéronimo et de Vivien le soir : quinze secondes.
Qui dit mieux ?

Vous me rendez jaloux, moi qui suis sujet aux insomnies chroniques.
Sales jeunes ! Razz

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 30 Juil - 17:53

Oui, mais souvent debout à six heures, et crapahutage toute la journée : ceci explique cela.
Nous ne sommes pas des vacanciers culs de plomb qui bâillent du matin au soir devant un jeu vidéo. Nous faisons travailler nos muscles, et d'ailleurs, il est temps d'y aller. Aussi, à plus tard.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Littlewingrunner le Sam 30 Juil - 19:35

Le bon sens n'est qu'une première étape du raisonnement, Kant l'appelle faculté de juger. C'est assez drôle car il dit clairement que c'est une première étape dont beaucoup sont dépourvus, même parmi les grands érudits. Il faut faire les chose dans l'ordre, avoir du bon sens c'est déjà être au dessus de la moyenne...

Globouille, au fond nous sommes d'accords. Le fait que la pensée claire ne s'exprime jamais clairement est un fait. L'invention en littérature est comme celle en mécanique : historique. Elle n'est permise que par d'autres inventions au préalable, en cela on peut dire qu'elle est infinie.
avatar
Littlewingrunner

Nombre de messages : 3140
Age : 24
Localisation : Région parisienne
Humeur : posée et fatiguée
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Medea le Lun 1 Aoû - 9:51

Jouer avec la langue ? ce n'est pas une admiratrice de Frédéric Dard qui vous le reprochera !
Je viens de lire sur D.O. "je suis complètement affairé de lire ce que tu viens de dire, là !"
Affairé Rolling Eyes

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Dim 7 Aoû - 12:42

C'est quoi, D.O ?
Affairé, oui, bof ! J'avais un copain qui disait : "regarde cette neige, et toutes les congénères qu'elle amasse sur les bas-côtés"....
J'vous l'dis, ma bonne dame, la langue se perd...

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par javeline le Dim 7 Aoû - 17:16

D.O c'est ne discutons point, orgasme; place à lui.Orgasme.Point.C'est la transe, l'ivresse, l'effervescence.
Langue sur le dard, j'ai compris Médéa la non-subtilité.

_________________
Bob. Evil or Very Mad

javeline

Nombre de messages : 483
Age : 38
Humeur : Toujours bonne universellement
Date d'inscription : 11/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par louisguimel le Sam 3 Mar - 1:24

Moi, j'ai une méthode radicale pour simplifier le Français.
On enlève des lettres à l'alphabet, comme ça plus de problème.

a b d e f i j k l m n o p r s t u v x z

Du coup ça donne :
moi, jé une métode radikale pour sinplifié le fransai.
vou avé vu sé plu sinple non ?
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 3 Mar - 13:59

oui cé vrè il fodrè toujour écrir kom les kikoolol cé plu facil !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par louisguimel le Sam 3 Mar - 16:59

sé koi lé kikoolol ?
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 3 Mar - 17:04

tien va voir sur le cite ki va tou tékspliké
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Kikoolol

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par louisguimel le Sam 3 Mar - 17:37

Artikle for interresan.

P.S
Pardon pour la fote, jé mi 2 r a intérésan
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 3 Mar - 17:42

cé pas grave tu fé kom tu veu y a pa de raigle cé ça les kikoolols i fon ceu kil veul !!!

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par louisguimel le Sam 3 Mar - 17:44

me vouala rasouré
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Globouille le Sam 3 Mar - 17:46

alor toua tu é un kikoolol éspaniol puhisqueu tu di "rasouré" !!!!

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution du français

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum