Jase, jase, jase

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 15:19

Et des vertus immarcescibles, comme on dit en beau langage françoué !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Medea le Ven 6 Avr - 15:23

OBLION PA OPPALLINNE, XD LOL PTDR KC !

Sirecui a écrit: Il est révélateur de mécanismes psychologiques très profonds qui se détectent plus difficilement dans la réalité (mais qui sont bien réels)

Dans un forum, une grande partie de ce qui se passe est apparente, sauf si les gens s'écrivent plus de MP que de posts, ou quand il y a énormément de rencontres en vrai.

Hors forum, tu peux louper une expression faciale, ne pas entendre une phrase et surtout, oublier quelque chose. L'écrit est plus honnête à ce point de vue, tu peux lire et relire un post, citer une phrase à la virgule près, te renseigner sur quelqu'un en lisant ses messages.

Et pourtant, au contraire, un forum est presque toujours moins "ritualisé" qu'une rencontre de visu.

J'ai trois rats, les deux frères se liguent contre le troisième, plus âgé et déjà là avant eux (ils en avaient un saint respect quand ils étaient petits, mais à l'adolescence, ouhlaaa !). Pourtant, mon brave agouti n'attaque jamais, quand ils se jettent sur lui, il se contente de faire face sans bouger ni en avant ni en arrière. Parfois, ils se lassent, d'autres fois, ils attendent qu'il finisse par vaquer à ses occupations et lui mordent vicieusement la croupe ou les flancs.
Le vétérinaire dit que mon rat agouti a été séparé trop vite de sa mère et de sa fratrie et qu'ensuite il a vécu trop longtemps seul, il n'a pas les rituels qui font qu'une hiérarchie se crée, qu'un soumis ne se fera pas attaquer et qu'un dominant sera tout aussi chouchouté par la troupe que lui.

Quand on n'est pas un rat et qu'on observe leur comportement social, certaines choses sont si flagrantes qu'on s'accuse aussitôt d'antropomorphisme. Et pourtant... j'imagine bien un super rat regarder par-dessus nos épaules et tirer des conclusions évidentes de l'attitute en forum.


Dernière édition par Medea le Ven 6 Avr - 15:25, édité 1 fois

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Medea le Ven 6 Avr - 15:25

Globouille a écrit:Et des vertus immarcescibles, comme on dit en beau langage françoué !

L'Encyclopédie Démocratique


I


Immarcescible



  1. Immarcescible: adj. (du vieil anglais marseable, tellement stupide qu'il faudrait l'envoyer sur Mars). 1. Incapable de se poser sur Mars: "Après trois expéditions immarcescibles, l'agence spatiale invoque des impondérables (voir ce mot pour une description de ces petites créatures qui réduisent la masse de la fusée à l'atterrissage)." 2. Par glissement, se dit d'une personne dont on voudrait se débarrasser mais qui n'est pas facile à manoeuvrer: "Mon patron occupe une position hiérarchique immarcescible." 3. Immarcescibles: n.m.pl. déchets nucléaires dont la convention de Bételgeuse (2187) interdit à la Terre de se débarrasser sur une planète-dépotoir, comme Mars. (Nicolas Vassort)
  2. Immarcescible: mot composé d'un préfixe, d'un radical et d'un sufixe. Le préfixe "im-" désigne la privation. Le radical "marcesc" vient du mot "marcescence" qui signifie "état d'un corps vivant qui dépérit". Le suffixe "-ible" signifie la possibilité. Ainsi, immarscecible désigne l'état d'une chose qui ne dépérit pas ou qui ne flétrit pas, qui est toujours vivace ou ne perd jamais de sa vitalité. Exemple: un visage,un corps immarscecible, une mode immarscecible. (Baghdadi Mohammed)
  3. Immarcescible: n.m. Archer émérite. Vient de l'époque médiévale, où avait traditionnellement lieu une fête le 1er mars. Lors de ces réjouissances, les meilleurs archers de la région étaient départagés par des joutes. Le meilleur était appelé un-mars-cible, désignant celui qui avait atteint la cible du 1er mars. Au cours du temps, le mot s'est déformé jusqu'à ce que, au 18ème siècle, il soit introduit dans le dictionnaire sous l'orthographe hasardeuse de "immarcescible". L'origine exacte de cette locution n'est connue que depuis peu, grâce aux recherches des médiévalistes. En effet, ses cousins, comme un-mai-cible ou un-aout-cible n'ont pas survécus au temps. (Séverine Guisset)
  4. Immarcescible: n. m. Désigne tout tueur en série dont la particularité est de laisser une marque ou une empreinte sur les corps de ces victimes. Terme usité principalement dans les films policiers de série Z pour appuyer le côté désabusé des inspecteurs de police répondant au téléphone aux journalistes les pressant de questions. Le film "Une boulette pour les nabots" en est l'un des plus beaux exemples. Au début de ce film, l'inspecteur de police répond poliment aux journalistes: "Oui, je peux vous l'affirmer, il marque bien ses cibles", qui évolue rapidement: "Ouais, ouais, y' mar' ses cibles", que les journalistes reprennent dans leurs éditoriaux sous la forme "Le tueur en série est un immarcescible" pour donner l'impression d'employer des termes techniques. (Frédéric Bisson)
  5. Immarcescible: Citation célèbre de l'astronaute américain Lib Tonclin lors du premier voyage sur Mars. Un problème de joint ayant généré une légère fuite d'azote, le pilote de l'astronef ainsi que l'équipage ont été pris de soudaine narcose (concentration d'azote dans le sang) entraînant une dyslexie passagère. A l'approche de la planète, il s'est écrié: "Immarcecescible" ("Ma cible c'est Mars."). La co-pilote russe, Monici Levinska, s'est écriée à son tour "Etrax, postec" ("Extra... c'est top..."). (Erick Fougère)
  6. Immarcescible: adj. 1515 de -in et marcescere (bas latin), mâchonner. 1. Qu'on ne peut mâchonner. Par exemple, l'immarcescible zétoile. "On regrette moins ce qu'on a toujours su immarcescible" (d'après Proust). 2. Fig. Dur, renfermé. "L'air immarcescible et renfrogné" (d'après Gide). (Christian Grégoir)
  7. Immarcescible: n.f. d'origine lapone désignant lors de la période glaciaire, la proie des chasseurs de marsouin. Depuis, ce terme a évolué selon les âges et actuellement désigne une personne de sexe faible trop jolie pour le sexe opposé. (Laurent Pertuiset)
  8. Immarcescible: adj. Indique le doute quant à la valeur marchande d'un bien vendu en plusieurs fois. Un objet est réputé cescible s'il peut être découpé et vendu. Le préfixe "immar", du latin "in marrere" (qui ne se fait qu'au sein du mariage - en fait rien), indique le côté loufoque et improbable de la chose. Ex: "Ses femmes étant immarcescibles, cela rendit Landru irascible." (Nicolas Platiau)
  9. Immarcescible: n.m. impuissance intérieure. Trouble psychologique provoquant un abaissement intérieur de la personne suite à un échec plus que prolongé. Un québécisme plus que rationnaliser par trop d'échec de prononciation de cette célèbre phrase du référendum de la souveraineté ("j'en ai marre, cé t'assez") déformer par la suite en on ne sait quel mot. Maintenant, pour ne plus dire le mot échec des milliers de fois on dit: "Mais je suis en plein immarcescible...". (Dominic Francoeur)

Et la vraie définition:

Immarcescible: n.m. Bot. Didact. Qui ne peut se flétrir.

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 15:36

mé toua keske tu me di la, noobzor ! cé pa le bon dikçionèrr et sire va aitre tou triste dantendre dé konris ki dise kilépa plain2vairtus !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par louisguimel le Ven 6 Avr - 15:38

Medea a écrit:OBLION PA OPPALLINNE, XD LOL PTDR KC !

Sirecui a écrit: Il est révélateur de mécanismes psychologiques très profonds qui se détectent plus difficilement dans la réalité (mais qui sont bien réels)

Dans un forum, une grande partie de ce qui se passe est apparente, sauf si les gens s'écrivent plus de MP que de posts, ou quand il y a énormément de rencontres en vrai.

Hors forum, tu peux louper une expression faciale, ne pas entendre une phrase et surtout, oublier quelque chose. L'écrit est plus honnête à ce point de vue, tu peux lire et relire un post, citer une phrase à la virgule près, te renseigner sur quelqu'un en lisant ses messages.

Et pourtant, au contraire, un forum est presque toujours moins "ritualisé" qu'une rencontre de visu.

J'ai trois rats, les deux frères se liguent contre le troisième, plus âgé et déjà là avant eux (ils en avaient un saint respect quand ils étaient petits, mais à l'adolescence, ouhlaaa !). Pourtant, mon brave agouti n'attaque jamais, quand ils se jettent sur lui, il se contente de faire face sans bouger ni en avant ni en arrière. Parfois, ils se lassent, d'autres fois, ils attendent qu'il finisse par vaquer à ses occupations et lui mordent vicieusement la croupe ou les flancs.
Le vétérinaire dit que mon rat agouti a été séparé trop vite de sa mère et de sa fratrie et qu'ensuite il a vécu trop longtemps seul, il n'a pas les rituels qui font qu'une hiérarchie se crée, qu'un soumis ne se fera pas attaquer et qu'un dominant sera tout aussi chouchouté par la troupe que lui.

Quand on n'est pas un rat et qu'on observe leur comportement social, certaines choses sont si flagrantes qu'on s'accuse aussitôt d'antropomorphisme. Et pourtant... j'imagine bien un super rat regarder par-dessus nos épaules et tirer des conclusions évidentes de l'attitute en forum.

Effectivement, premier mécanisme profond (auquel je n’avais pas pensé): L'homme est un animal rituel.
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par grumpythedwarf le Ven 6 Avr - 15:40

louisguimel a écrit:C'est très intéressant ce que vous dites là. J'ai été souvent étonné par les règles tacites qui se créaient dans les forums. L'agressivité dans les forum est aussi quelque chose qui m'intrigue.
Au delà des incidents, le mécanisme d'agressivité dans les forum est très intéressant d'un point de vue scientifique, à mon sens. Il est révélateur de mécanismes psychologiques très profonds qui se détectent plus difficilement dans la réalité (mais qui sont bien réels)

On en ferait bien un topic, tiens; il y a tant à dire.
Quand on touche à la nature humaine, nul besoin d'aller au cirque...

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par louisguimel le Ven 6 Avr - 15:43

On pourrai écrire des livres et thèses entières
avatar
louisguimel

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 02/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lepalais.fr1.co/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 16:00

louisguimel a écrit:On pourrai écrire des livres et thèses entières
cé sa ke je vé fèr en kevin study scratch

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Medea le Ven 6 Avr - 16:05

Il y aussi une vraie hiérarchisation de l'ancienneté, au point que certains fora décident de laisser tomber les petites appréciations à côté du pseudo, telles que "nombre de messages", "orateur demi-dieu" Laughing et autres.

Je me souviens d'un forum où l'appellation ultime était "membre obsessionnel compulsif". Les grands distraits qui y parvenaient pourtant s'en offusquaient, blessés sans doute dans la vérité du terme PTDR lol LOL!!!!!! ROFLMAOGCB lulz

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 16:08

PTDR lol LOL!!!!!! ROFLMAOGCB lulz
ça, c'est envoyé !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 16:11

Moi je veux être grand blablateur, et Louis sera priseur de bec (puisqu'il est un oiseau), et Medea grande gentille sorcière et Grumpy barbapapy et Opaline grande mère secouriste des âmes.

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par grumpythedwarf le Ven 6 Avr - 16:12

Aaaah bon !
A l'ancienneté, vous l'avez tous dans l'os (poil au calendos) clown

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par grumpythedwarf le Ven 6 Avr - 16:13

Globouille a écrit:Moi je veux être grand blablateur, et Louis sera priseur de bec (puisqu'il est un oiseau), et Medea grande gentille sorcière et Grumpy barbapapy et Opaline grande mère secouriste des âmes.

Tu sais ce qu'elle te dit, ma barbe, gamin ?

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 16:14

Ça fait deux fois que tu me tapes aujourd'hui, j'en ai marre, je m'en vais ! Je le dirai à Opa qui te grondera !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Medea le Ven 6 Avr - 16:15

Globouille a écrit:Moi je veux être grand blablateur, et Louis sera priseur de bec (puisqu'il est un oiseau), et Medea grande gentille sorcière et Grumpy barbapapy et Opaline grande mère secouriste des âmes.

tant qu'on ne me traite pas de Belge, ma foi lol!

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par grumpythedwarf le Ven 6 Avr - 16:26

Globouille a écrit:Ça fait deux fois que tu me tapes aujourd'hui, j'en ai marre, je m'en vais ! Je le dirai à Opa qui te grondera !

Viens, mon petit lapin; t'auras une sucette Very Happy

Et je n'ai pas peur d'Opa (enfin, un peu quand même) pale

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Globouille le Ven 6 Avr - 16:28

Ma môman veut pas, pace que ça pourrave les dents !

_________________
Nulla die sine linea
avatar
Globouille

Nombre de messages : 3862
Age : 31
Localisation : Soule Xiberoa
Humeur : Equanime
Date d'inscription : 05/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par grumpythedwarf le Ven 6 Avr - 16:31

Un pain aux raisins ?

Chiche que tu ne refuses pas, goinfre ! cat

_________________
"Un cadavre, c'est le résidu-témoin de l'inconscience"
Sri Aurobindo.
avatar
grumpythedwarf

Nombre de messages : 8306
Localisation : Hic et nunc
Humeur : Cyclothymique.
Date d'inscription : 31/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Medea le Ven 6 Avr - 16:45



Cet animal a, ma foi, un langage bien leste Shocked Mad

_________________
L'homme sérieux est dangereux, il est naturel qu'il se fasse tyran
Simone de Beauvoir
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux
Alphonse Allais
avatar
Medea

Nombre de messages : 2535
Humeur : aqueuse
Date d'inscription : 09/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jase, jase, jase

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum